Coupe du monde féminine 2019 : après des commandes groupées, des spectateurs dispersés et déçus

Football
DÉSORDRE - Alors que la billetterie de la Coupe du monde bat son plein, avec 770.000 tickets vendus, soit plus la moitié des billets mis en vente, la billetterie rencontre un problème de taille. Des fans, ayant effectué des commandes groupées, ont découvert que leurs places avaient été dispatchées à différents emplacements dans les stades.

Premiers couacs pour la Coupe du monde féminine. À trois semaines du coup d'envoi du Mondial, qui aura lieu du 7 juin au 7 juillet en France, tout ne passe pas comme prévu du côté de la billetterie. En effet, alors que les premiers acquéreurs peuvent depuis lundi 20 mai imprimer leurs places, plusieurs d'entre eux ayant effectué des commandes groupées découvrent que leurs places ont été dispatchées à des endroits et des rangs différents dans les stades. De fait, ces spectateurs ne seront pas assis côte à côte.


Sur les réseaux sociaux, les fans se sont indignés contre ce traitement injuste. "J'ai acheté 5 places en octobre et elles sont à trois endroits différents dans le stade. Aucun message n'est apparu concernant des places séparées lors de l'achat", s'insurge un internaute. "Comment deux personnes peuvent-elles ne pas être assises ensemble ?", se plaint une supportrice. "Cette erreur doit être rectifiée dès que possible", indique un autre. Alertée sur le sujet, la Fifa a publié un communiqué sur Twitter.

"Chers fans, nous avons noté certains de vos commentaires concernant vos billets. Lorsque vous avez passé votre commande, un message indiquant que toutes les places ne se trouvaient pas côte à côte est apparu avant la confirmation de votre achat. Malheureusement, nous ne pourrons pas modifier votre commande", a réagi l'instance internationale du football. "Toutefois, une exception pourrait être faite pour les parents dont les sièges ne sont pas adjacents à ceux de leurs enfants mineurs (18 ans et moins)." 


Face aux nombreuses plaintes émises par les supporters, elle indique par ailleurs que "moins de 1% de fans ayant demandé des places pour les demi-finales et la finale ont été confrontés à ce problème." Ainsi, "la Fifa et le comité organisateur local (LOC) ont bon espoir que les problèmes seront résolus et que les supporters pourront profiter des matches comme ils l'avaient prévu."

Toutefois, lorsqu'on s'attarde sur les plaintes des acquéreurs, il semble que cette complication soit généralisée. Plusieurs autres rencontres, dont le match d'ouverture entre la France et la Corée du Sud, le 7 juin à 21h à Paris, des matches de poules à Rennes, à Valenciennes ou encore au Havre seraient concernés. Un vaste problème auquel pourrait être confrontés d'autres spectateurs en raison du succès populaire du Mondial féminin, où plusieurs matches se joueront à guichets fermés. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Coupe du monde féminine de football 2019

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter