Le carnet de bord du Mondial : le Japon et le Canada sur le pont

Football

Toute L'info sur

La Coupe du monde féminine de football 2019

DEMANDEZ LE PROGRAMME - Infos, coulisses, anecdotes... Chaque matin pendant la Coupe du monde 2019 (du 7 juin au 7 juillet), LCI vous détaille tout ce que vous réserve la compétition organisée en France. Ce lundi 10 juin, place au Japon et au Canada, deux des plus sérieux outsiders du tournoi.

Bonjour la France ! Un an après le titre mondial de l'équipe de France masculine en Russie, et 21 ans après la victoire historique de leurs illustres aînés à domicile en finale face au Brésil (3-0), les Bleues partent à la conquête de leur première étoile. Tous les matins, du 7 juin au 7 juillet pendant la Coupe du monde féminine, la première qui se tient dans l'Hexagone, LCI vous livre à domicile le programme de la journée. Matchs, diffuseurs, joueuse à suivre... Ne manquez rien de l'actu de ce Mondial.

Voir aussi

Le but que vous devez (re)voir

Il s'agit du tout premier but inscrit par l'Écosse dans une Coupe du monde féminine, une réduction du score finalement anecdotique (l'Angleterre a remporté le derby 2-1), mais tout de même significative, au regard de l'Histoire... et de sa dimension esthétique. Il est l'oeuvre de  l'excellente ailière droite Emslie, de loin la meilleure de son équipe dimanche, servie, en l'occurrence, après une impressionnante percée plein axe de Evans.

En vidéo

Angleterre - Ecosse (2 - 1) : Voir le but de Emslie en vidéo

Pourquoi vous ne devez pas rater Argentine-Japon

D'abord parce que, contrairement à ce qu'on pourrait voir chez les hommes, le Japon est assez largement favori. Les Nippones, finalistes de la dernière édition (2015) et vainqueures de l'édition précédente (2011), veulent en effet jouer le coup à fond lors de ce Mondial, pour préparer au mieux les Jeux olympiques qui se tiendront chez elles l'an prochain. Mais aussi parce que l’Argentine, 3e de la dernière Copa America, ambitionne de faire bouger les choses et d'élever son équipe féminine au même niveau que son homologue masculine. Ce qui, faute d'efforts de la Fédération, passera par des résultats pendant ce Mondial.

Le programme de ce lundi 10 juin :

18h : Argentine-Japon (Groupe D, Paris) en direct sur Canal+ Sport

21h : Canada-Cameroun (Groupe E, Montpellier) en direct sur Canal+ Sport

Voir aussi

Vous allez entendre parler d'elle

Le Canada affrontera le Cameroun, dans une affiche du groupe E, à Montpellier. Et, parmi les joueuses canadiennes, qui se classent au 5ème rang mondial selon le classement de la Fifa, on trouve Stéphanie Labbé, une gardienne qui a montré aux hommes qu'elle pouvait être leur égale sur un terrain. Découvrez son histoire en cliquant sur le lien ci-dessous, avant de la voir dans ses oeuvres tout à l'heure. 

Lire aussi

Le chiffre qui fait la différence : 3

Comme le nombre de buts inscrits, dimanche, par la Brésilienne Cristiane face à la Jamaïque (3-1), ce qui a fait d'elle la joueuse la plus vieille, à 34 ans et 25 jours, à avoir planté un coup du chapeau dans une Coupe du monde féminine. Et pour la petite histoire, chez les hommes, ce record est détenu par... Cristiano Ronaldo. Signe qu'il vaut mieux avoir un prénom christique et lusophone pour durer dans le sport-roi.

En vidéo

Brésil - Jamaïque (3 - 0) : Voir le triplé de Cristiane en vidéo

Hors-jeu

En vidéo

Angleterre - Ecosse (2 - 0) : Voir le but de Ellen White

Peu avant la mi-temps d'Angleterre-Écosse, White fait le break en prenant Alexander à contre-pied (2-0, 40e) et salue le public à sa manière : en mimant des lunettes avec ses doigts autour de ses yeux. Pourquoi cela ? Parce que la célébration-lunettes a été popularisée, ces derniers mois, en Bundesliga masculine par son idole, qui est d'ailleurs français (et un peu improbable) : l'ancien Niçois Anthony Modeste. Sachez-le.

Lire et commenter