Crash d'avion en Colombie : la Copa Sudamericana sera bien attribuée au club de Chapecoense

DirectLCI
HOMMAGE - Ce petit club brésilien, dont la grande majorité de l'équipe a été décimée dans cet accident qui a fait 71 victimes en début de semaine, s'était qualifié à la surprise générale pour la finale de cette compétition, qui la deuxième plus importante du continent sud-américain, après la Copa Libertadores.

À titre posthume. Après l'immense vague d'émotion qui a saisi le Brésil et le reste du monde, la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) a décidé d'offrir la Copa Sudamericana à Chapecoense, ce club qui a perdu 19 joueurs et une grande partie de son staff dans ce crash de la Lamia Bolivia. C'est en tout cas ce qu'a d'affirmé le président par intérim de cette équipe, Ivan Tozzo : "La Confédération sud-américaine de football a certifié qu'elle sacrera Chapecoense vainqueur de la Copa Sudamericana. Nous sommes soutenus par toutes les fédérations." 

L'Atletico Nacional militait pour cet hommage

Un geste qui, s'il n'a pas encore été officialisé par l'instance dirigeante, n'est pas surprenant, dans la mesure où l'Atletico Nacional, l'adversaire colombien que devait affronter Chapecoense en finale mercredi dernier, a toujours soutenu cette démarche. Reste que cet ultime hommage ne viendra sans doute pas soulager la peine des proches des victimes ou des supporters des Verdão, ni leur colère, d'ailleurs. Car quelques jours après le drame, ils ont appris que la cause de ce terrible accident serait une panne sèche de carburant dans l'appareil, l'avion ayant quitté Santa Cruz (Bolivie), d’où il venait, pour se rendre à Medellin (Colombie) avec un niveau de gasoil insuffisant...

Vidéo : Neymar avec le maillot de Chapecoense avant le Clasico

En vidéo

Neymar arbore le maillot de Chapecoense avant le Clasico

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter