Cristiano Ronaldo aurait pu rejoindre Lionel Messi à Barcelone

Football
FOOTBALL - Il y a cinq ans, Cristiano Ronaldo quittait Manchester United pour le Real Madrid. Pourtant, le double Ballon d'or aurait bien pu rejoindre Lionel Messi au FC Barcelone, qui était prêt à sauter sur l'occasion. Mais le Portugais n'a jamais ouvert la porte au club catalan.

Et si les deux joueurs qui ont remporté les six Ballons d'Or étaient réunis au FC Barcelone? L'hypothèse n'est pas si folle. Tout du moins elle aurait pu être réalité. Dans un entretien à Sky Sports , l'ancien président du Real Madrid Ramon Calderon raconte que le Portugais aurait pu rejoindre la Catalogne plutôt que la capitale espagnole.

En 2009, Florentino Perez est élu à la présidence du club à la suite de Calderon, lequel a engagé les négociations avec Manchester United au sujet du crack. Prix fixé : 80 millions de livres, soit 102 millions d'euros. Beaucoup trop selon Perez qui, un temps, met fin aux transactions. Et Man U propose alors Ronaldo au rival, le FC Barcelone, prêt à aligner la somme, selon celui qui a présidé le Real de 2006 à 2009.

Ronaldo en 2009 : ''C'est le Real Madrid ou rien''

Seulement, un élément a rapidement mis fin à cette éventualité : le désamour de CR7. Jamais le Ballon d'or 2013 n'a montré l'envie de rejoindre la Catalogne, préférant le club merengue. Pour ne pas partager les honneurs avec son rival Lionel Messi? Pour son envie de Madrid surtout. ''Barcelone a dit : « OK, nous sommes prêts à payer ce que vous demandez », assure Calderon. Mais le joueur a dit : « Non, c'est le Real Madrid ou rien. »''

LIRE AUSSI >> Cristiano Ronaldo ne traite pas Lionel Messi de "fils de p..."

Le transfert finalement acté, l'attaquant a néanmoins conservé une certaine rancoeur envers ce président qui doutait de lui, avant que les rapports entre les deux hommes ne se réchauffent avec le temps. Depuis, la réussite est totale. Après une première saison blanche, Cristiano a remporté une Ligue des champions, une Liga et deux Coupes du Roi en trois ans, empilant les records.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter