Cristiano Ronaldo, Messi, Henry... Où en étaient ces cracks au même âge que Mbappé ?

Football

COMPARATIF - De nouveau décisif dimanche à Saint-Etienne (1-0), Kylian Mbappé présente des statistiques affolantes à seulement 20 ans, avec 19 buts en 18 matchs de Ligue 1 et 4 réalisations en 7 rencontres de C1 cette saison. Depuis ses débuts fin 2015, Mbappé a scoré 72 fois toutes compétitions confondues. Au même âge, quelles étaient les stats de légendes tels que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou encore le Brésilien Ronaldo ?

Dimanche face à Saint-Etienne (1-0), Kylian Mbappé a battu un nouveau record en devenant le premier joueur français depuis 45 ans à compter 19 buts après seulement 18 rencontres de championnat, après un nouveau but venu d'ailleurs. Le tout à seulement 20 ans. 

Cette saison, seul le quintuple Ballon d’Or Lionel Messi fait mieux, avec 22 buts en 22 matchs, là où Cristiano Ronaldo compte 19 réalisations en 24 apparitions. L’occasion de revenir sur les statistiques ahurissantes du prodige français depuis ses débuts en professionnel, le 2 décembre 2015. Et de jouer au jeu des comparaisons avec les plus grands cracks du football mondial de ces dernières années. 

En trois saisons et demie chez les grands, "Kyky" a tout sauf perdu du temps, totalisant d’ores et déjà 48 buts en championnat. Au même âge, ses illustres ainés Cristiano Ronaldo et Lionel Messi étaient loin du compte. Le Portugais, idole du champion du monde tricolore, totalisait 12 réalisations en première division portugaise et en Premier League, quand "La Pulga" se rapprochait davantage de Mbappé avec 31 buts inscrits, dont une saison à 14 buts en 2006-2007.

Ronaldo, le seul à rivaliser en championnat

Autre crack à avoir survolé la Ligue 1 ces dernières années, Zlatan Ibrahimovic n’avait inscrit "que" 6 buts en championnat néerlandais avec l’Ajax Amsterdam à 20 ans, alors que Thierry Henry, dont la trajectoire rappelle fortement celle de Mbappé, comptait 19 buts à son actif au même âge. Finalement, le seul prodige à avoir fait mieux que le natif de Bondy se nomme Ronaldo Luís Nazário de Lima. 

Le Brésilien, double Ballon d’Or en 1997 et 2002, avait trouvé le chemin des filets à 76 reprises, en Eredivisie avec le PSV Eindhoven et en Liga avec le FC Barcelone. L’actuel propriétaire du club de Valladolid avait notamment réalisé une saison 1996-1997 stratosphérique avec 34 buts en 37 matchs de championnat espagnol.

Lire aussi

Sur une autre planète en C1

En Ligue des champions, le débat n’existe même pas entre Mbappé et ces anciennes gloires du ballon rond. Le joueur formé à l’AS Monaco compte déjà 14 buts en C1, soit autant que le Brésilien dans toute sa carrière. Au même âge, ce dernier n’avait d’ailleurs pas encore ouvert son compteur dans la compétition reine en Europe.

Un constat qui s’applique également à l’autre Ronaldo, Cristiano, qui s’est néanmoins bien rattraper avec au compteur 121 réalisations, faisant de lui le meilleur buteur de l’histoire de la coupe aux grandes oreilles. Idem pour Thierry Henry et Zlatan Ibrahimovic. Lionel Messi avait quant à lui scoré deux fois en Ligue des champions.

Ce n’est pas normal à cet âge de gérer aussi facilement la pression.- Thiago Silva après ASSE-PSG.

Au sortir de la victoire parisienne sur la pelouse de Saint-Etienne dimanche (1-0), Kylian Mbappé, comme à son habitude, ne se contentait pas de ces chiffres déjà impressionnants : "Il y a un match mercredi, donc on pourra encore améliorer ça mercredi (rires). Il faut continuer, viser le plus haut possible. Les stats, c’est bien, mais je pense que l’équipe, c’est mieux."

Interrogé sur le niveau de Mbappé, Thiago Silva n'a pas tari d'éloges concernant son jeune coéquipier : "Il est toujours présent. Kylian est un joueur très important pour nous, comme Neymar et Cavani. Il y a beaucoup de pression sur lui, mais je crois qu'il n'a pas 20 ans, plutôt 28 ou 29, car il gère très bien cette situation et a déjà beaucoup d'expérience pour son âge (...) Ce n’est pas normal à cet âge de gérer aussi facilement la pression." Nul doute que le capitaine du PSG et le reste de l'équipe espèrent que cela ne change pas de sitôt.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter