Cristiano Ronaldo s’adjuge bien le titre de joueur FIFA de l’année, Claudio Ranieri devance Zinedine Zidane pour celui d’entraîneur

DirectLCI
PALMARES – Comme attendu, Cristiano Ronaldo, après avoir obtenu le Ballon d’or, a été désigné joueur FIFA de l’année ce lundi soir. Retrouvez ci-dessous le palmarès complet.

Le quotidien espagnol Marca avait vendu la mèche en annonçant son sacre avec certitude et plusieurs jours d'avance. L’absence des joueurs du Barça à la cérémonie de ce lundi soir, à Zurich, semblait confirmer cette tendance. C’est désormais officiel : les 26.516 capitaines d’équipes nationales et sélectionneurs appelés à voter pour le trophée  "The Best" de joueur FIFA de l’année ont choisi Cristiano Ronaldo, exactement comme les journalistes du monde entier l’avaient fait pour le Ballon d’or. Il faut dire que le Portugais, au-delà de ses stats (55 buts en 57 matchs), avait un palmarès collectif incontestable à faire valoir, avec la Ligue des champions du Real Madrid et le premier Euro jamais remporté par le Portugal dans sa besace. Même son vieil ennemi Dani Alves s’est incliné pour l’occasion : "Je suis venu ici pour le voir remporter ce trophée. Il le mérite."

La vraie surprise, en fait, était ailleurs : en l'occurrence dans le titre d'entraîneur de l'année, a priori promis à Zinedine Zidane, vainqueur de la Ligue des champions pour sa première expérience à la tête d'un club, et qui reste sur une série (en cours) de 39 matchs sans défaite (un record historique pour le Real Madrid). Mais non, les votants ont préféré récompenser Claudio Ranieri, champion d'Angleterre mythique avec Leicester, 15e budget (sur 20) de la Premier League au départ de la saison 2015-16. Une belle revanche pour un coach jeté comme un malpropre quelques mois auparavant par l'AS Monaco, malgré une remontée en Ligue 1 puis une seconde place dans celle-ci. Une revanche, aussi, sur le football italien, qui ne l'a jamais considéré à sa juste valeur. Même si l'intéressé est bien trop élégant pour oser le dire.

Le palmarès complet

Le joueur de l’année : Cristiano Ronaldo


Le onze de l’année : Neuer - Alves, Piqué, Ramos, Marcelo - Modric, Kroos, Iniesta - Messi, Suarez, Ronaldo


L’entraîneur de l’année : Claudio Ranieri, improbable champion d’Angleterre avec Leicester


Prix du fair play : Atlético Nacional, qui a offert le trophée de la Copa Sudamericana à Chapecoense


Les meilleurs supporters : Liverpool et Dortmund


La joueuse de l’année : Carli Lloyd

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter