Vers une reprise du football (et d'autres sports de contact) le 22 juin ?

Vers une reprise du football (et d'autres sports de contact) le 22 juin ?
Football

A L'ENTRAINEMENT – Avec la troisième phase du déconfinement qui doit s’ouvrir à compter du lundi 22 juin, la pratique des sports collectifs et de contact pourrait de nouveau être autorisée à partir de cette date. Le gouvernement doit trancher d'ici la fin de la semaine.

Les sportifs vont-ils pouvoir retrouver une activité "normale" dès le 22 juin ? Selon nos informations, l’exécutif devrait annoncer dans les tout prochains jours sa décision concernant la pratique des sports collectifs et de contact, aujourd’hui toujours interdite. Des réunions doivent avoir lieu en cette fin de semaine autour de la levée de certaines restrictions pour la troisième phase du déconfinement, programmée lundi 22.

"À l’ordre du jour, il y aura les modalités d’évolution des pratiques sportives, et notamment les sports collectifs et de combat", confirme l’Elysée à LCI. "La question des sports sera tranchée en amont du 22 juin", nous indique de son côté le ministère des Sports.

Le sport amateur également concerné

Depuis la mise en place du confinement, et malgré la reprise progressive depuis le 11 mai, aucun sport de contact n’est autorisé. Ainsi, les clubs professionnels de football qui ont déjà repris l’entraînement ne peuvent par exemple s’exercer qu’en petits groupes ou de manière individuelle. Une distanciation physique doit aussi être respectée sur le terrain. Dès lors, seuls sept clubs de Ligue 1 ont déjà repris l’entraînement, tandis que la plupart, dont le Paris Saint-Germain, attendent la semaine du 22 juin.

Lire aussi

Libérer la pratique du sport aurait cependant un impact bien plus large que le seul football professionnel. "Si évolution il y a, elle a vocation à concerner à la fois le sport professionnel et amateur, puisque les deux sont aujourd’hui sous le régime de l’interdiction", certifie l’Elysée.

En vidéo

Loisirs et sports : les nouvelles règles du jeu

Hors de question de porter un masque en plein activité sportive

Mais une telle décision ne signifierait pas un retour à la normale dans le sport. "Il y aura toujours des consignes sanitaires à respecter", nous prévient-on, "ce ne sera pas un été comme les autres." Elles ne devraient toutefois pas être si drastiques que celles imposées dans la vie quotidienne. Hors de question par exemple de porter un masque en pleine activité, "ce n’est pas compatible avec la pratique".

Toutefois, "il y aura sans doute des consignes sur la manière dont les vestiaires seront gérés", ou encore l’accueil du public "dans le sport amateur". Ces mesures viseront également à rassurer les familles dont les enfants reprendront le chemin des clubs de sport.

Toute l'info sur

Les grands défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

En attendant la décision du gouvernement, l’Elysée assure déjà qu’elle sera rapidement réévaluée en cas de report de la reprise sportive. Depuis le 11 mai, le déconfinement fonctionne par phases de trois semaines, mais si la reprise des sports collectifs ne figure pas au programme du 22 juin et que les restrictions sont maintenues, "alors peut-être que la phase quatre arrivera plus vite", sans attendre le traditionnel délai de 21 jours.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent