Démission de Bielsa : Labrune et l'OM "abasourdis"

Football
COUPE DE THEATRE - Lors de la conférence de presse qui a suivi la défaite marseillaise face à Caen samedi pour l'ouverture du Championnat, l'entraîneur a posé sa démission. Une décision inattendue, qui a laissé dirigeants, joueurs et supporters phocéens sans voix.

Il est comme ça El Loco. Fantasque, jusqu'au boutiste voire caractériel, Marcelo Bielsa a fait honneur à sa réputation de "fou" en claquant la porte de l'OM à la surprise générale et au soir de la première journée de Ligue 1 samedi. Une nouvelle totalement inattendue, tombée tard dans la soirée et qui a pris de court la cité phocéenne. "Je suis, évidemment, comme tous les supporters de l'OM, abasourdi par la décision brutale de Marcelo Bielsa", a d'ailleurs réagi quelques heures plus tard dans un communiqué officiel le président de l'Olympique de Marseille, Vincent Labrune.

"Du mal à comprendre..."

Ce choix intervenant d'autant plus après une conférence de presse d'avant-saison apaisée jeudi et des pourparlers en bonne voie concernant la prolongation du technicien argentin. "Nous avions tout deux trouvé depuis plusieurs semaines un accord pour la prolongation de son contrat", regrette aussi Labrune, qui indique avoir confié à l'adjoint de Bielsa, Franck Passi, la charge d'assurer l'intérim. El Loco, qui au moment d'annoncer sa démission a refusé d'entrer dans les détails de ce désaccord, a tout de même évoqué un changement de dernière minute dans un contrat... 

Labrune a dit avoir tout de même "du mal à comprendre comment une simple réunion, mercredi, sur des détails techniques de ce contrat (...) puisse être à l'origine de ce départ précipité, alors que tous ses souhaits avaient été exaucés." Visiblement non, charge désormais à l'OM de se remettre rapidement de ce choc et de trouver un successeur au très charismatique mais imprévisible Bielsa. 

EN SAVOIR +
>> Marseille sombre au Vélodrome
>>
Toute l'actu sport de metronews

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter