Des affrontements en marge du match Sedan-Bastia font 6 blessés, dont un "en urgence absolue"

Des affrontements en marge du match Sedan-Bastia font 6 blessés, dont un "en urgence absolue"

FOOTBALL - Des échauffourées ont éclaté ce samedi après-midi dans le centre-ville de Sedan (Ardennes) entre des supporters néerlandais et bastiais avant le match Sedan-Bastia, faisant au moins six blessés, dont un grave.

Ce devait être un simple choc sportif, entre le CS Sedan et le Sporting club de Bastia, les deux équipes se partageant la tête du classement du groupe A de National 2, équivalent de la 4e division. Le coup d'envoi était prévu à 18h ce samedi au stade Louis Dugauguez, où 9.000 spectateurs étaient attendus. Mais, "aux alentours de 13h30", des affrontements ont éclaté dans le centre-ville de la commune ardennaise, entre plusieurs dizaines de supporters bastiais et "un groupuscule néerlandais", a indiqué à l'AFP la préfecture des Ardennes, précisant que "six personnes ont été blessées, dont une sérieusement".

Des supporters "venus pour la bagarre"

Selon les pompiers, les blessés ont été transportés à l'hôpital, l'un d'eux "en urgence absolue". Ces supporters bataves "étaient a priori venus pour la bagarre. Ce sont des éléments incontrôlables très difficiles à détecter", a ajouté la préfecture, pour qui "leurs motivations n'ont certainement rien à voir avec le sport". Quant aux Bastiais impliqués, ils étaient, eux, "indépendants du club, venus par leurs propres moyens", contrairement aux centaines de spectateurs partis de l'île de Beauté en avion.

Lire aussi

"Il y a eu un fight (une bagarre) assez rapide. Une centaine de Néerlandais ont attaqué 50 Bastiais", a, pour sa part, détaillé Philippe Miziniak, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) des Ardennes, selon lequel les blessés sont majoritairement néerlandais. En milieu d'après-midi, le calme était revenu dans le centre-ville, la préfecture ne déplorant que de "légères dégradations", comme des "poubelles dégradées", mais "pas de vitrines brisées ou de commerces touchés".

On était tranquillement au bar et ils nous sont tombés dessus. C’est hallucinant. On n'a pas de rivalité avec Sedan...- Un supporter bastiais

Plusieurs témoins affirment que des messages se multipliaient ces derniers jours sur les réseaux sociaux, "invitant" les supporters d'Utrecht à Sedan. "On était tranquillement au bar et ils nous sont tombés dessus. C’est hallucinant. On n'a pas de rivalité avec Sedan, ce n'est pas comme Nice ou Marseille où on sait que ça peut être tendu. Ça n’a pas duré très longtemps", a raconté un supporter corse à un correspondant de l'AFP, sous couvert d'anonymat.

Lire aussi

En mars 2007, à l'occasion d'un match de Ligue 1 entre Sedan et le PSG, des incidents avaient déjà éclaté en ville entre une centaine de supporters d'Utrecht et des supporters du PSG. Les supporteurs d'Utrecht avaient alors l'habitude d'assister aux grandes rencontres de football à Sedan, depuis l'hommage rendu par le club ardennais à son ancien joueur David Di Tommaso, décédé en novembre 2005 alors qu'il était sous contrat avec le club néerlandais.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Producteur tabassé : le policier soupçonné d'avoir lancé la grenade lacrymogène placé sous contrôle judiciaire

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Eurovision Junior : Valentina, la candidate française, remporte le concours

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Etats-Unis : le mystérieux monolithe de métal découvert dans le désert a disparu

Lire et commenter