Des singes dans une campagne contre le racisme : la Ligue italienne de football s’excuse

Des singes dans une campagne contre le racisme : la Ligue italienne de football s’excuse

DE PIRE EN PIRE - Alors que le football italien est régulièrement frappé par des affaires de racisme, la Ligue transalpine a lancé lundi 16 décembre une campagne pour lutter contre ce fléau. Problème : l’œuvre utilisée pour illustrer cette campagne représentait… trois singes. Une maladresse qui a poussé Lega Serie A à s’excuser.

Jets de bananes, chants racistes, cris de singes… Le football italien, et plus particulièrement son principal championnat, la Serie A, est, à intervalle régulier depuis des années, frappé par des comportements racistes émanant des tribunes des stades des clubs de l’élite et des compétitions amateures. A chaque manifestations hostile et intolérable, les critiques fusent et les bons sentiments affluent : "Plus jamais ça ! Ça suffit !"

Désireuse de passer à l’action après avoir longtemps nié le problème, la Ligue italienne de football - qui gère les compétitions professionnelles, dont l’élite - a décidé de mettre en place un plan de lutte contre le racisme pour tenter, une fois encore, d’éradiquer ce fléau qui empoisonne la vie des joueurs de couleur et qui ternit l’image du sport roi dans la Botte. Et patatras ! Le choix plus que discutable des illustrations de cette grande campagne a provoqué un nouveau tollé de l’autre côté des Alpes lors de sa présentation lundi. Et pour cause : elles représentent… trois singes avec des visages colorés. 

Certains d'entre vous l'ont trouvé critiquable- Luigi De Servio, administrateur délégué de la Ligue italienne

Ce mardi, après les premières critiques émanant du club de l’AS Rome (dont le joueur Chris Smalling avait fait l'objet d'une Une particulièrement malvenue du Corriere della Sera) et de l’association anti-discrimination FARE (qui a parlé de "mauvaise blague"), la Ligue italienne a donc dû s’excuser. "Je m'excuse auprès de toutes les personnes qui ont pu se sentir offensées par le travail de l'artiste Simone Fugazzotto, a déclaré l'administrateur délégué de la Ligue, Luigi De Servio. Bien que l'artiste avait expliqué que le message était bien contre le racisme, certains d'entre vous l'ont trouvé critiquable."

Lire aussi

Alors que l’œuvre de Simone Fugazzotto "a pour objectif de défendre les valeurs d'intégration, de multi-culturalisme et de fraternité" selon la Ligue, elle a annoncé mardi le lancement d’une nouvelle campagne contre le racisme avant la fin du mois de février. "Ce qui n'est absolument pas à remettre en question, c’est la condamnation sévère de toutes sortes de discrimination et de racisme, des phénomènes que nous nous sommes engagés à éradiquer de notre championnat", a également réaffirmé Luigi De Servio. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Non, l'application TousAntiCovid ne sera pas indispensable pour entrer dans un supermarché

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 11.000 contaminations ces dernières 24 heures, la baisse se poursuit

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

Miss France 2021 : passez le test de culture générale des candidates

Lire et commenter