Deschamps : "Fekir, même si je l'appelais il pourrait choisir l'Algérie"

Football

FOOTBALL - Invité du plateau de RMC ce lundi soir, Didier Deschamps a évoqué les sujets chauds du moment et notamment le cas Nabil Fekir, qui n'a pas encore décidé s'il voulait jouer pour la France ou l'Algérie. "C'est lui qui choisira et c'est très bien comme ça", a répondu le sélectionneur national qui, de par le règlement, ne peut pas l'empêcher de rejoindre les Fennecs en le sélectionnant pour les Bleus. Décryptage.

C'est un sujet forcément délicat. Le cas Nabil Fekir interroge pour plusieurs raisons. Non seulement le meneur de jeu de l'OL impressionne cette saison pour ses grands débuts en Ligue 1 (9 buts et 6 passes décisives en 22 titularisations) mais il est susceptible de choisir l'Algérie comme sélection. Faut-il, dès lors, que Didier Deschamps le sélectionne le jeudi 26 mars prochain, à l'occasion du match amical entre les Bleus et le Brésil au Stade de France ?

A LIRE AUSSI >> EdF : Aulas conseille à Fekir d'opter pour les Bleus

"Je ne fais pas de politique"

Même si je l'appelais, il pourrait tout de même choisir l'Algérie", a rappelé "DD" au micro de RMC ce lundi soir. Et pour cause, un footballeur ne peut plus changer de sélection seulement après avoir disputé un match de compétition officielle selon les règlements. Dans le cas de la France, il n'y en aura pas un seul avant l'Euro 2016 prévu dans plus d'un an puisque, en tant qu'organisatrice de l'évènement, elle est qualifiée d'office. Didier Deschamps disait donc vrai : s'il convoque Nabil Fekir pour France - Brésil, ce dernier aura encore la possibilité de rejoindre l'Algérie dans le futur. Mais n'est-ce pas là un moyen de l'encourager à jouer pour les Bleus ?

"Je ne fais pas de politique, a rétorqué le patron des Bleus. Je ne vais pas sélectionner Nabil demain pour l'empêcher d'aller vers une autre nation, ça n'a aucun sens ! Je l'appellerais si je pense qu'il peut apporter un plus à l'équipe de France." Et le sélectionneur tricolore de préciser : "C'est lui qui choisira et c'est très bien comme ça. C'est mieux que d'autres ne choisissent pas pour lui."

A LIRE AUSSI >> OL - Aulas : "Fekir, c'est mon Messi à moi"

"Il a six mois"

Mais alors, Didier Deschamps estime-t-il que Nabil Fekir peut apporter un plus aux Bleus, comprendre, dès maintenant ? "Il a six mois", a-t-il souligné comme pour rappeler son expérience minimale au sein du monde professionnel. Imaginer Nabil Fekir figurer parmi la liste des sélectionnés pour le France - Brésil apparaît, de fait, peu probable.

Mais "DD" a reconnu qu'il le suivait et un potentiel Euro 2016 avec Fekir en Bleu semble déjà moins hypothétique. D'autant qu'il voit en lui un joueur avec "un registre différent". "Nabil joue beaucoup cette saison et il est performant, avoue également Deschamps. Il a des qualités propres, bien spécifiques et il est redoutablement efficace. Son potentiel est très intéressant et il a une vraie marge de progression." Tout vient à point à qui sait attendre...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter