Didier Deschamps : "Je ne peux qu'inciter Hatem Ben Arfa à maintenir ce niveau de performance"

 Didier Deschamps : "Je ne peux qu'inciter Hatem Ben Arfa à maintenir ce niveau de performance"

EQUIPE DE FRANCE - Outre le cas Lassana Diarra, l'autre grande question que tout le monde se posait au sujet de la liste de Didier Deschamps était la suivante : Hatem Ben Arfa allait-il être appelé ? On sait désormais que la réponse est non, ce qui n'a toutefois pas empêché le sélectionneur de parler de la forme actuelle du milieu offensif de l'OGC Nice.

"Chaque non-convocation n'est pas un coup de poignard. C'est juste une invitation à en faire plus. Si ça marche en club, je ne vois pas pourquoi je n'irais plus chez les Bleus. J'espère avoir une explication avec Didier Deschamps pour dissiper les malentendus." Ce ne sera pas pour cette fois mais il n'est plus interdit de croire que ces paroles, prononcées par Hatem Ben Arfa en septembre 2013 dans les colonnes de France Football, sont prémonitoires. Car, après avoir signé à Nice cet été, l'enfant terrible du football français enchaîne les prestations de grande classe en ce début de saison. Ce qui n'aura évidemment pas échappé au sélectionneur, interrogé à ce sujet ce jeudi en conférence de presse.

À LIRE AUSSI >>  Ben Arfa : "L'équipe de France ? C'est encore loin"

"Je le suis comme Kingsley Coman et comme beaucoup d'autres joueurs. Hatem, je le connais mieux, puisque j'ai été son entraîneur pendant trois ans à l'OM. J'ai vu ce qu'il faisait dernièrement, il a mis de très beaux buts. Il en a toujours mis. Je ne peux que l'inciter à maintenir ce niveau de performance, à avoir de la régularité. Mais évidemment qu'on le suit", a lâché Didier Deschamps, à la fois en guise d'encouragement et d'avertissement, le coach sachant mieux que personne que le grand problème d'Hatem Ben Arfa a toujours été son inconstance. Si l'intéressé parvient enfin à le régler, il aura une vraie carte à jouer en vue de l'Euro 2016 : une place de milieu offensif gauche est à prendre dans le groupe France, occupée pour l'instant par Paul-Georges Ntep. Tout est dans le "pour l'instant".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Explosion du variant Delta malgré une vaccination massive : que nous disent les chiffres au Royaume-Uni ?

Comment la propagation du variant Delta pourrait affecter nos vacances

EN DIRECT - Covid-19 : le variant Delta représente 9% des cas en France, indique Gabriel Attal

Alerte météo : le département de l'Eure toujours en vigilance orange pour risque de crues

Ralentissement de la vaccination : les explications de Gérald Kierzek

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.