Diego Costa et Chelsea enfoncent Liverpool

Football
FOOTBALL – Chelsea est allé chercher la neuvième victoire de sa saison à Anfield (1-2) face à un Liverpool qui perd pied. Diego Costa a encore été décisif.

La saison dernière, Chelsea était allé s'imposer à Anfield (0-2), privant au passage Liverpool du titre, sur une glissade devenue célèbre de Steven Gerrard. Cette saison c'est Chelsea qui est dans la course au titre, alors que Liverpool enchaîne les contre-performance et coule peu à peu. Mais le nom du vainqueur de la confrontation, lui, n'a pas changé, puisque ce sont les Blues qui se sont imposés chez les Reds (1-2).

Pourtant avec 56% de possession tout au long de la partie, c'est Liverpool qui mène le jeu, et qui ouvre même le score en début de partie. Seul à 25 m, Emre Can tente une frappe inspirée de la Bundesliga où il jouait la saison passée. Gary Cahill est sur la trajectoire est détourne le tir qui trompe Thibault Courtois (9e). Battu à Madrid cette semaine en Ligue des Champions , Liverpool relève alors un peu la tête. 

Diego Costa toujours décisif

Mais la domination de Liverpool n'empêche pas Chelsea de revenir au score rapidement. Sur un corner de Fabregas, Diego Costa reprend de la tête juste avant que John Terry dévie, mais Mignolet s'impose du poing. Le ballon ressort sur Garry Cahill qui se fait pardonner sa précédente mésaventure d'une reprise à bout portant (14e).

Malgré l'égalisation, Liverpool conserve le ballon mais ne sait pas trop quoi en faire. A l'image de Mario Balotelli toujours pas au niveau, surtout comparer à Diego Costa, qui lui brille de mille feux. C'est d'ailleurs le buteur Espagnol qui va faire basculer la rencontrer en faveur des Londoniens d'un coup de fusil sur un centre repoussé par Mignolet (67e). Un but qui permet à Chelsea de compter provisoirement sept points d'avance sur Southampton, en enchaînant au passage une neuvième victoire de la saison. En face, Liverpool plonge à la septième place et montre une incapacité chronique à marquer des buts. Le weekend va être agité pour Brendan Rogers et ses hommes.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter