Disparition d'Emiliano Sala : le footballeur est décédé des suites de "blessures à la tête et au torse"

Les résultats de l'autopsie pratiquée sur le corps d'Emiliano Sala, retrouvé dans le canal de la Manche, ont été communiqués lundi 11 février. L'attaquant argentin est mort des suites de "blessures à la tête et au torse" causées par le crash de l'avion dans lequel il avait embarqué, le 21 janvier, à Nantes pour rejoindre son club de Cardiff.
Football

Toute L'info sur

La disparition du footballeur Emiliano Sala

ENQUÊTE - Les résultats de l'autopsie pratiquée sur le corps d'Emiliano Sala, retrouvé dans le canal de la Manche, ont été communiqués lundi 11 février. L'attaquant argentin est mort des suites de "blessures à la tête et au torse" causées par le crash de l'avion dans lequel il avait embarqué, le 21 janvier, à Nantes pour rejoindre son club de Cardiff.

Les premiers résultats de l'autopsie d'Emiliano Sala ont été dévoilés. Le footballeur argentin, disparu le 21 janvier au-dessus de la Manche à bord de l'avion de tourisme qui le transportait de Nantes à Cardiff, où il venait de signer, est décédé des suites de "blessures à la tête et au torse" causées par le crash, selon les premiers éléments communiqués ce lundi 11 février. De fait, cette conclusion écarte la possibilité que l'ancien joueur du FC Nantes soit mort par noyade.

L'identification du corps de l'Argentin, repêché dans l'épave mercredi 6 février, a elle été rendue possible grâce à ses empreintes digitales. L'organisme gouvernemental AAIB (Air Accident Investigation Branch, l'équivalent britannique du BEA) a indiqué que le rapport définitif sur les causes de l'accident ne sera pas publié avant 6 à 12 mois. Néanmoins, un rapport provisoire doit être publié le 21 février, un mois après la disparition en mer du monomoteur.

Lire aussi

La dépouille du pilote, David Ibbotson, n'a quant à elle toujours pas été retrouvée trois semaines après le tragique accident. Après l'interruption des recherches par les autorités britanniques en raison de "mauvaises conditions météorologiques", affectant le site où se trouve la carcasse du Piper PA-46 Malibu, à une vingtaine de kilomètres au nord de l'île anglo-normande de Guernesey, sa famille a lancé un appel aux dons sur Internet pour relancer les fouilles en mer. Ce lundi après-midi, la cagnotte s'élevait à 158.000 livres sterling, soit environ 180.000 euros. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter