Djibril Sidibé après France-Suède (2-1) : "Je ne pense pas avoir fait un mauvais match"

Football
DirectLCI
INTERVIEW – En plus d’avoir été directement à l’origine du but suédois, qui n’a pas empêché la victoire (2-1) des Bleus vendredi soir au Stade de France, Djibril Sidibé est apparu quelque peu fébrile et dépassé tout au long de la rencontre. Mais le latéral droit monégasque ne s’en fait pas pour autant.

LCI : Pourquoi cette victoire a-t-elle été si difficile à arracher ?

Djibril Sidibé : On est tombé sur une équipe qui était bien regroupée. Il redoubler les passes et jouer avec nos arguments. Cela a été un peu compliqué mais ce but (l’ouverture du score suédoise, ndlr) nous a permis d’en faire encore plus et d’aller chercher l’égalisation puis les trois points.

LCI : Pensez-vous qu’il y a faute sur ce coup franc qui conduit à l’ouverture du score ?

Djibril Sidibé : Moi, je tacle et je prends le ballon. Après, l’arbitre m’a dit que c’était limite… Voilà, il a pris une décision. Ce n’est pas important vu qu’on a gagné.

LCI : Quelles consignes avait donné Didier Deschamps ?

Djibril Sidibé : Être patient, aller vers l’avant, se projeter vite pour essayer de gagner des mètres et casser leurs lignes, multiplier les centres, avoir beaucoup de mouvements entre les milieux et les excentrés…

LCI : D’un point de vue personnel, comment jugez-vous votre performance ?

Djibril Sidibé : C’est difficile de jouer contre un bloc positionné aussi bas. Les espaces étaient réduits. Il fallait centrer, centrer et recentrer pour essayer de trouver la faille. Si je me suis senti en difficulté ? Pas forcément... Je ne pense pas avoir fait un mauvais match. Mais c’est l’apprentissage du haut niveau et j’espère que ça va continuer comme ça.

LCI : Y a-t-il une grande différence entre jouer avec l’AS Monaco et pour l’équipe de France ?

Djibril Sidibé : C’est le niveau international, c’est différent. On côtoie les meilleurs et on joue contre les meilleurs. Ce n’est pas le même engagement, pas la même pression. Il y a un autre engouement aussi. C’est très plaisant à jouer.

LCI : Est-ce beaucoup plus dur ?

Djibril Sidibé : C’est le niveau auquel tous les footballeurs aspirent à jouer. C’est sûr que c’est plus élevé. Mais je me sens très, très bien dans ce groupe. Tout le monde est content, moi le premier.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter