Du rififi au PSG : Thiago Silva tacle sèchement Edinson Cavani et Javier Pastore

DirectLCI
PAS CONTENT – Après avoir minimisé dimanche l'affaire des retours de vacances tardifs de ses coéquipiers Edinson Cavani et Javier Pastore, le capitaine du PSG, Thiago Silva, s’est montré bien plus vindicatif mercredi soir, après la victoire (2-0) à Amiens en Coupe de la Ligue.

L’histoire se souviendra-t-elle que l’année 2018 du PSG a commencé par une crise, ou du moins par les remous nés des retours tardifs de vacances d’Edinson Cavani et Javier Pastore ? Sur le terrain, en tout cas, rien ne semble perturber, en ce début d'année, les hommes d’Unai Emery, larges vainqueurs à Rennes (1-6) dimanche en 32es de finale de Coupe de France, et encore mercredi soir à Amiens (0-2) en quarts de finale de la Coupe de la Ligue.


Il n’empêche, il y a comme un malaise. En témoigne la sortie offensive, peu après cette dernière victoire à Amiens, du défenseur et capitaine Thiago Silva.

Edinson Cavani et Javier Pastore ont eu une attitude qui n'était pas bonne pour le groupe.Thiago Silva

Dimanche soir déjà, l’international brésilien avait été le seul parmi ses partenaires à daigner commenter publiquement l’affaire... Mais pour la minimiser. "Non, leurs retards ne nous touchent pas, avait-il alors affirmé. Le club va faire ce qu’il faut. Cavani doit faire des efforts pour retrouver sa place. Il est très professionnel, il travaille à part. Je crois qu’il va revenir avec nous le plus vite possible. Je ne sais pas s’il y aura une sanction, il faut voir avec Antero (Henrique, le directeur sportif, ndlr). Il faut respecter la situation. Je ne connais pas le problème exact mais nous sommes toujours avec lui, et avec Pastore aussi."

Mercredi soir, autre son de cloche : "Le coach et le club vont leur donner la possibilité de revenir, comme je l'ai dit. On doit rester tous ensemble, même s'ils ont eu une attitude qui n'était pas bonne pour le groupe. Dans un moment aussi important pour le club, on doit réfléchir avant de se conduire comme ça, ce n'est pas bon pour tout le monde. Après, il y a une différence entre Pastore et Cavani. Pastore, je crois qu'il a dit au club qu'il voulait partir, et à la fin, ils n'ont pas trouvé d’accord. Cavani, c'est un peu différent. Mais c'est important pour le club qu'ils reviennent tous les deux le plus vite possible."


Une certitude : même si le PSG ne les a pas officiellement sanctionnés, les intéressés se souviendront longtemps de cette déclaration.

Plus d'articles

Sur le même sujet