Ebola : la CAN au Maroc maintenue, pour le moment

Ebola : la CAN au Maroc maintenue, pour le moment

FOOTBALL – Alors que le Maroc a demandé le report de la Coupe d'Afrique des Nations, qui aura lieu dans le pays en janvier et février 2015, la fédération africaine a répondu négativement à la demande. Mais va ré-examiner les conditions de jeu le 2 novembre.

Ce doit être la fête du football africain en début d'année 2015, mais les autorités craignent que la pire épidémie d'ebola de l'histoire puisse venir gâcher la fête. Du 17 janvier au 8 février prochain, le Maroc accueillera à Tanger, Rabat, Marrakech et Agadir les 16 meilleures équipes du continent africain, qui tenteront de succéder au palmarès au Nigeria.

Mais alors que le pays a préparé un plan sanitaire pour l'organisation de la compétition, le ministère de la Jeunesse et des sports a officiellement demandé le report de la compétition vendredi soir. Afin d'éviter la propagation de l'épidémie, notamment parmi la nombreuse population des supporters.

Une réunion décisive le 2 novembre

La Confédération Africaine de Football a d’ores et déjà refusé d'envisager un report, pour le moment. Dans un communiqué, la CAF a annoncé “qu'aucun changement n'est à l'ordre du jour du calendrier. “ Tout en précisant cependant que la requête serait examinée en détail le 2 novembre lors de la prochaine réunion du comité exécutif, à Alger.

L'instance a par ailleurs rappelé qu'elle applique à la lettre les recommandations de précaution de l'Organisation mondiale de la santé. Faisant d'ailleurs du… Maroc une base à arrière pour les éliminatoires de la compétition, en organisant, par exemple, ce samedi la rencontre entre la Guinée et le Ghana à Casablanca.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les organisateurs de la manifestation pro-palestinienne interdite à Paris maintiennent leur appel

EN DIRECT - Fin de la traque dans les Cévennes : le suspect en garde à vue pour "assassinats"

Tensions au Proche-Orient : d’où vient l’arsenal militaire du Hamas ?

Fin de la traque dans les Cévennes : comment les gendarmes ont poussé le fugitif à se rendre

VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.