Football : les joueuses de la sélection norvégienne vont gagner autant que les hommes

Football : les joueuses de la sélection norvégienne vont gagner autant que les hommes

ÉGALITÉ SALARIALE - Les footballeuses norvégiennes évoluant en sélection nationale toucheront désormais autant que leurs homologues masculins. Ces derniers ont consenti à une baisse de leur rémunération pour parvenir à cette égalité de salaire à compter de 2018.

En vertu d'un nouvel accord entre la Fédération norvégienne et l'association représentant les joueurs (Niso), les footballeuses toucheront désormais autant que leurs collègues masculins pour évoluer sous le maillot national. La sélection féminine dispose aujourd'hui de 3,1 millions de couronnes (330.000 euros) par an, soit moins de la moitié de la somme accordée aux hommes (6,55 millions de couronnes).

Selon les termes de l'accord trouvé vendredi 6 octobre, la Fédération va quasiment doubler le montant accordé aux femmes pour le porter à 6 millions de couronnes (plus de 639.000 euros) tandis que les hommes, eux, ont consenti une baisse de 550.000 couronnes (58.650 euros) de leurs émoluments annuels, correspondant à leurs revenus commerciaux.

Lire aussi

Les joueuses norvégiennes ont salué ce geste

La joueuse Caroline Grahan Hansen a tenu à remercier ses collègues pour ce geste. Sur son compte Instagram, à côté d'une photo de l'équipe masculine, elle a écrit : "C'était peut-être pas grand chose pour vous. Ça ne se ressentira peut-être pas dans vos salaires mensuels. C'était peut-être une évidence pour vous. Mais pour nous, ça signifie énormément". "C'est une très bonne nouvelle qui va faire une grosse différence pour les conditions des joueuses de l'équipe nationale", a commenté l'arrière Ingrid Moe Wold.

"Par rapport aux filles, nous les garçons sommes déjà très privilégiés" a affirmé le capitaine de la sélection masculine Stefan Johansen.

This was maybe a small thing for you to do for us. This will maybe not show in your monthly wages. This was maybe an obvious move for you to do! This though means everything for us! For our team! For our sport! But not at least for all the female athletes out there, who does the same work, same sport as men's do, but get paid less! For you to say that equal pay is how it should be, makes me wanna cry! Makes me Wanne hug you all! Thank you for making this step for female athletes. For showing equality and for helping us all, making it a bit easier, to chase our dreams. To make them come true! RESPECT #equalgame #equalpay

Une publication partagée par Caroline Graham Hansen (@graham95) le

Cette égalité nouvelle vient enfin récompenser les performances de l'équipe féminine norvégienne, au palmarès bien plus conséquent que son pendant masculin. Même en déclin ces dernières années, les footballeuses ont été championnes du monde en 1995, championnes d'Europe en 1987 et 1993, et médaillées d'or olympique en 2000. Les hommes n'ont eux jamais remporté de grande compétition internationale, terminant au mieux huitième de finaliste au Mondial français de 1998. Ils occupent actuellement la 73e place du classement de la Fifa, tandis que les femmes sont 14e. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "Limiter les interactions sociales", vaccination des 5-11 ans... les annonces pour faire face à la 5e vague

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Protocole sanitaire de niveau 3 à l'école primaire : ce que ça change

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.