En Chine, un match gagné et c'est 60.000 euros dans la poche d'Ezequiel Lavezzi !

En Chine, un match gagné et c'est 60.000 euros dans la poche d'Ezequiel Lavezzi !
Football

GROS SOUS - Arrivé en Chine, comme beaucoup d'autres joueurs avec lui, lors du dernier mercato d'hiver, l'ancien Parisien n'avait pas caché que l'aspect financier de cette aventure avait énormément compté. Et effectivement on comprend pourquoi, car Ezequiel Lavezzi et certains de ses coéquipiers ont touché une prime de 60.000 après la victoire du Hebei China Fortune FC en Championnat le week-end dernier.

C'est sûr, ça motive... Déjà bénéficiaire d'un contrat très avantageux pour avoir accepté de quitter PSG afin de rallier le Hebei China Fortune FC (14 millions d'euros annuels pendant deux ans...), Ezequiel Lavezzi (30 ans) a donc décidé de se gaver d'ici sa fin de carrière. Car même si la Super League chinoise veut à termes devenir une des places fortes du football mondial, le niveau y est pour l'instant de second rang.

Travailler moins pour gagner plus

C'est donc pour l'argent que l'Argentin est les autres, en ayant d'ailleurs l'honnêteté de ne pas s'en cacher, ont décidé de passer le pas au mercato et de céder aux sirènes financières de l'Empire du milieu. Et quelles sirènes, puisque selon L'Equipe, Lavezzi et certains de ses coéquipiers "stars" (Stéphane Mbia, Gervinho...) ont touché une prime de victoire énorme, après le succès du Hebei sur Guangzhou (2-1), lors de la première journée de Championnat le week-end dernier.

Un chèque hallucinant de 60.000 euros pour un match, donc, à mettre en perspective avec la prime de 50.000 que Lavezzi avait touché au PSG pour avoir remporté la Coupe de la Ligue l'an dernier... Ou comment travailler moins pour gagner plus.

À LIRE AUSSI
>>  En Chine, Lavezzi fait ses débuts et se balade comme s'il était Messi
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter