REVIVEZ - Bayern Munich-PSG (3-1) : les Parisiens prennent une leçon mais préservent l'essentiel

LIGUE DES CHAMPIONS - Attendu au tournant à l'Allianz Arena, le PSG a constaté ses limites face au Bayern Munich. Battus 3 buts à 1 par des Bavarois nettement plus investis qu'eux ce mardi soir, les Parisiens conservent toutefois la 1re place du groupe B, soit l'assurance d'éviter un très gros en huitièmes de finale.

"Il y a pas mal à corriger". A l'issue de 90 minutes passées à essuyer les assauts du Bayern Munich, Adrien Rabiot n'est pas parvenu à minorer la leçon de football dispensée sur la pelouse de l'Allianz Arena. Et pour cause, elle a été cinglante et marquée notamment par la blessure de Thiago Silva. Mardi en Allemagne, les coéquipiers de Franck Ribéry n'avaient plus rien à voir avec l'équipe moribonde du match-aller qui s'était inclinée 3 à 0 au Parc des Princes. 


Bien plus mordants et déterminés mardi soir, les hommes de Heynckes ont passé la rencontre à bousculer des Parisiens bien trop timorés et visiblement submergés par l'enjeu, eux qui n'avaient en tête que la défense de leur première place. Après une heure et demie durant laquelle ils n'ont cessé de rendre le ballon à Ribéry and co, c'est chose faite ! 


En plus, cette deuxième défaite d'affilée (ce qui n'était plus arrivé depuis décembre 2014, quand ils avaient été battus par Barcelone 3-1 en Ligue des Champions puis par Guingamp en Ligue 1) aura le mérite de ramener les Parisiens sur terre d'ici au 11 décembre, date du tirage au sort des 8es de finale. 


La Juventus, Chelsea ou encore Bâle, figurent d'ores et déjà comme des adversaires potentiels des Parisiens en 8es... ainsi que le Real Madrid.  

Live

AUF WIEDERSEHEN 


Vous étiez nombreux à nous avoir suivis, on vous en remercie et on se donne rendez-vous sur LCI.fr, samedi après-midi, en vous informant que la Juventus, Chelsea ou encore Bâle, figurent d'ores et déjà comme des adversaires potentiels des Parisiens en 8es... ainsi que le Real Madrid.  

DEBRIEF'


Cette deuxième défaite d'affilée (ce qui n'était plus arrivé depuis décembre 2014, quand ils avaient été battus par Barcelone 3-1 en Ligue des Champions puis par Guingamp en Ligue 1) aura le mérite de ramener les Parisiens sur terre avant de savoir quel sera son adversaire en 8es de finale. La date du tirage au sort est prévue le 11 décembre à Nyon.  D'ici là, le PSG reçoit Lille en Championnat, samedi à 17 heures. 

OUF


C'est fini à l'Allianz Arena. Pendant 90 minutes, le PSG a pu constater le travail qu'il lui reste à faire et surtout ce qu'il ne doit pas reproduire s'il veut candidater au titre. L'essentiel est toutefois là, les Parisiens conservent leure première place et donc l'assurance de ne pas rencontrer les "très gros" en 8es de finale.

TOUJOURS PLUS


Le Bayern ne lâche rien et pousse encore. Les Parisiens, eux, donnent l'impression de n'avoir qu'une envie que l'arbitre siffle la fin de ce calvaire. 

Alaba sort et c'est le blond platine Rafinha qui entre. 

Quand on voit ce PSG, on se dit qu'il y a encore pas mal de boulot avant de rêver de remporter la Ligue des champions... 🌩

CARTON JAUNE POUR DRAXLER


Le milieu parisien prend un carton jaune pour une faute sur Lewandowski

HUMOUR (... QUOIQUE)

Sur un corner frappé par Neymar, Marquinhos essaie un retourné acrobatique. Il manque le cadre... 

Alors qu'il reste dix minutes, il faudrait deux  buts au Bayern pour chiper la 1re place du groupe B. 

Paris subit encore et toujours. Voilà. Même Hummels monte aux avant-postes dans le jeu. 

DOUBLÉ


Le Français est LE joueur de cette rencontre

BRONCA


Thiago Silva, touché au genou est obligé de laisser sa place à Kimpembe. L'arbitre a coupé une action offensive du Bayern pour pouvoir procéder au remplacement au grand dam de l'Allianz Arena.

QUEL CONTRE !


Corentin Tolisso y va de son doublé ! Coman dépose tout le monde sur le côté gauche et ajuste l'ex-Lyonnais qui n'a plus qu'à mettre le plat du pied pour battre Aréola : 3 buts en 5 matchs pour Tolisso

On revoit les images d'une chute de Cavani dans la surface. On a - un peu - crié au penalty... mais finalement, après visionnage des images, il n'y avait rien. 

RIBÉRY SORT 


Gros gros match de Kaiser Franck et grosse ovation pour le chouchou du Bayern. Ne pensez pas le géant de Bavière affaiblit, Thomas Müller entre. 

QUELLLE FRAPPPPPPE 


Sven Ulreich vient de boxer une demi-volée de toute beauté de Kylian Mbappé. Puissant, le tir était cadré 

CHT'I FRANCK


Kaiser Franck a une envie de jouer de folie ! Le capitaine est partout et presse sur tous les ballons 

EFFET KISS COOL 


Ce but de Mbappé a redonné confiance aux Parisiens. Et on dirait bien qu'il a un peu coupé les pattes des Bavarois (enfin c'est vite dit, ça)

CARTON "GELB" (JAUNE EN FRANÇAIS)


Rabiot prend un beau bouchon de Rudy. Le milieu parisien reste un peu au sol, mais tout va bien. 

ENJOY


Appréciez la louche de Cavani

BUUUUUUUUUT


Mbappé, de la tête, donne un peu d'air aux Parisiens. Le but est beau mais la pichenette de Cavani (Pastore appréciera) l'est tout autant. 

SPEECH


Je ne sais pas ce qu'Emery a pu dire aux Parisiens dans le vestiaire... mais ça n'a rien changé. Les Parisiens manquent de mordant et passent le plus clair de leur temps à défendre. Les Allemands eux, sur chaque contre, déferlent sur les buts d'Aréola. 

Neymar loupe complètement sa frappe, pressé par trois Allemands. 

C'EST REPARTI ! 


Thiago Silva et Neymar sont en grande discussion dans les couloirs. Le Munichois Tolisso, lui, est déjà sur le terrain et en profite pour causer avec l'arbitre (qui l'a averti un peu plus tôt).

REWIND


On vous remet le but de Tolisso (et on vous laisse apprécier le retour de Kurzawa)

On n'a pas vu Cavani de toute la première période. Je dis ça je dis rien

AMBIANCE DE VESTIAIRES


Bon, faut se dire les choses, les gars : ce Paris-là fait un peu peine à voir. Ils n'ont pas réussi à imposer de jeu et subissent totalement. Clairement au petit jeu de ceux qui en veulent le plus, les Munichois sont vainqueurs haut la main. 

On profite de ce moment pour rappeler à ceux qui l'ignoraient encore qu'à 4-0, le Bayern prendrait la 1re place du groupe et ainsi éviterait en 8esde finale un "gros".... 

MI-TEMPS


Allez ! On dirait qu'il y a un regain de niaque juste avant la pause... Mais c'est trop tard, l'arbitre renvoie tout le monde aux vestiaires.

TENSIONS


L'ambiance est très tendue, Dani Alvès reste au sol après un attroupement. Tolisso était venu jouer un ballon. Il écope d'un carton jaune tout comme Marquinhos. Le Brésilien a vengé son compatriote qui avait reçu un coup de coude  de la part du Français. 

BBBBBUUUUUUUT


C'est le Français Corentin Tolisso qui inscrit le 2e but !!! Les Munichois sont à mi-chemin d'une "remontada" à l'Allemande

UN PEU DE LUMIERE À LA 34E


Un une-deux entre Neymar et Mbappé vient éclairer le jeu des Parisiens. Les deux compères déboulent côté gauche, Mbappé combine avec le Brésilien qui ouvre son pied, il faut qu'Ulreich frôle le ballon du bout des gants pour le sortir en corner. 

L'organisation du Bayern est implacable. Jamais pris de court, toujours bien en place, à moins d'un exploit de Neymar ou Mbappé, on ne voit pas comment ce PSG-là peut s'en sortir

PRESSION BAVAROISE


On ne voit que du rouge sur le terrain ! Paris souffffffre 

CARTON JAUNE


Kimmich écope d'un carton jaue après avoir accroché (un peu) Neymar. A l'entrée de la surface, légèrement excentré sur la gauche, le coup franc est idéalement placé. 

WAS IST DAS ?!! 


Les Parisiens n'y sont plus du tout. Coman vient de mettre Thiago Silva à l'amende puis Dani Alves a complètement raté sa relance... Heureusement, il y a Neymar qui vient de - enfin - mener une contre-attaque. 

VERRATTI (TROP) BOUILLANT


L'Italien est chaud, il vient de faire un retour, pied levé sur James Rodriguez juste à la sortie de la zone de réparation, côté gauche. 

MAITRISE


Depuis le but, encaissé à la 8e, les Parisiens subissent et n'ont plus le contrôle du ballon. Les hommes de Heynckes maîtrisent. Le milieu parisien est totalement annihilé par le travail des Allemands. Pas d'blague, faudrait pas leur laisser croire que c'est possible ! 

LE BUT EN VIDEO 

"LEWY" PAS HORS JEU

MAIS C'EST TROP CHAUD !!!


Les Munichois ont la dalle ! Depuis cinq minutes, ils mettent une pression énorme dans le camp parisien. 

ETTTTT BUUUUUTTTT !!!!!


Profitant de la confusion et d'une position hors-jeu de RIbéry, Lewandowski inscrit le premier but du Bayern alors que les Parisiens s'étaient quasiment arrêtés de jouer. 

LE BAYERN AUSSI 


Coman, après s'être joué de Verratti, parvient à cadrer, mais Areola est là sur la trajectoire

L'ALLIANZ BY NIGHT

OCCASE #1


Quel travail de Mbappé ! L'attaquant parisien allume Ulreich  après avoir enrhumé Alaba. Arrêt réflexe du gardien allemand

C'EST PARTI !!!!


Ce qu'on peut vous dire après cette minute de jeu, c'est que le Bayern est chaud bouillant ! Et Franck Ribéry encore plus que les autres. Ça promet !

WUNDERKID


L'Allemand du PSG (pas Trapp, l'autre) joue gros ce soir 

Bayern Munich-PSG : l’heure de Julian Draxler

Bayern Munich-PSG : l’heure de Julian Draxler

L'hymne national de la "Champions" retentit à l'Allianz Arena 

FAN DE


Qui a dit "Neymar, je le connais parfaitement, j'ai vu tous ses matches avec Barcelone à la télé" ? Réponse : Jupp Heynckes, le coach du Bayern

Suivez l'actualité du PSG en Ligue des champions sur notre page spéciale

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le parcours du PSG en Ligue des champions

Plus d'articles

Sur le même sujet