REVIVEZ - Équipe de France : 22 champions du monde et Costil sélectionnés pour affronter l'Allemagne et les Pays-Bas

Football
DirectLCI
REPRISE - Les Bleus font leur rentrée des classes. Pour les deux premiers matches en Allemagne et face aux Pays-Bas, le sélectionneur Didier Deschamps a fait appel à 22 des 23 champions du monde. Benoit Costil remplace Steve Mandanda, blessé. Adil Rami, qui avait annoncé sa retraite internationale, est aussi dans le groupe tricolore.

On ne change pas (ou peu) une équipe qui gagne. Didier Deschamps a expliqué l'expression à la lettre. Plus d'un mois après le triomphe des Bleus en Russie, le sélectionneur tricolore a convoqué une liste de 23 joueurs, dont 22 champions du monde, pour les deux matches de reprise de l'équipe de France, en Allemagne (le 6 septembre) et face aux Pays-Bas au Stade de France (le 9 septembre), dans le cadre de la Ligue des nations. Seul Steve Mandanda, blessé, manque à l'appel. Il est remplacé numériquement par Benoit Costil. 


"C'est logique, dans le sens où après notre sacre du mois de juillet, c'est la rentrée avec deux matches, un contre l'Allemagne et le deuxième au Stade de France devant notre public (face aux Pays-Bas). Steve (Mandanda), s'il n'avait pas été blessé, aurait été là aussi", a-t-il indiqué. Motif de consolation : le gardien de l'OM sera de la fête le 9 septembre avec le public français.

Outre cette absence regrettable, le sélectionneur des Bleus a décidé de reconduire l'intégralité de son groupe. Même Adil Rami est là. Le défenseur de l'OM avait pourtant annoncé sa retraite internationale le 15 juillet, le soir de la finale remportée face à la Croatie (4-2). 'Il était dans l'euphorie, on le connaît. Il est dans une tranche d'âge où il est encore évidemment compétitif. C'est lui qui aura la décision, mais à partir du moment où il est au niveau, il est dans un grand club français, il est compétitif... Il faudra que je discute avec lui. Mais il n'a pas hésité une seconde pour venir à ce rassemblement, au contraire, il est très heureux de venir."

Live

LA LISTE DES 23 BLEUS


Gardiens : 

Hugo Lloris, Alphonse Areola, Benoît Costil


Défenseurs : 

Benjamin Pavard, Lucas Hernandez, Benjamin Mendy, Djibril Sidibé, Presnel Kimpembé, Adil Rami, Samuel Umtiti, Raphaël Varane


Milieux de terrain : 

N'Golo Kanté, Blaise Matuidi, Paul Pogba, Corentin Tolisso, Steven Nzonzi, Thomas Lemar


Attaquants : 

Florian Thauvin, Ousmane Dembélé, Olivier Giroud, Kylian Mbappé, Nabil Fekir, Antoine Griezmann

L'ANNONCE DE LA LISTE DE DESCHAMPS

SUR ADRIEN RABIOT


Didier Deschamps : "Je n'ai pas discuté avec lui."

SUR LES "DÉBOIRES" DES BLEUS


Didier Deschamps : "Je ne vais pas mettre une casquette, un sifflet et sortir la matraque (pour surveiller les Bleus). Ce n'est pas seulement Hugo Lloris, gardien et capitaine de l'équipe de France. C'est aussi Hugo Lloris, champion du monde. Il faut être vigilant. Je fais en sorte de les mettre en garde. Après ils sont tous responsables, ce ne sont pas des enfants et je ne suis pas professeur d'école."

SUR LE BALLON D'OR


Didier Deschamps : "Je souhaite que ce soit un Français, il y en a plusieurs qui le mériteraient. Après ce n'est pas moi qui vote."

SUR HUGO LLORIS


Didier Deschamps : "J'ai discuté de ça avec lui. Je ne vais pas en faire des tonnes. Il a fait ses excuses (après avoir été arrêté et placé en garde à vue pour conduite en état d'ivresse en Angleterre). Il sait bien que ça ne doit pas arriver. Ça ne change rien à ce que je pense de lui."

SUR ALPHONSE AREOLA


Didier Deschamps : "Je ne pense pas qu'il puisse aider Alphonse. Il sait très bien la situation. Il y a une relation entre les deux. (...) Je discuterai avec lui. Il sort d'une saison où il a confirmé beaucoup de choses et où il a joué beaucoup avec le PSG. Ça n'enlève rien à ce qu'il a fait. Ce n'est pas quelque chose à laquelle il aspiré mais je ne pense pas que ça pose de problème sur le plan humain."

SUR MBAPPÉ-GRIEZMANN


Didier Deschamps : "Je n'ai tout regardé. Je ne pense pas qu'il pense ça (Mbappé ne citait pas Griezmann comme potentiel Ballon d'Or). Antoine est susceptible d'avoir ce Ballon d'Or. Il y a plusieurs candidats possibles qui le mériteraient mais il y en aura qu'un qui l'aura."

SUR DIMITRI PAYET


Didier Deschamps : "Il s'est passé ce qu'il s'est passé avec sa blessure. C'est toujours un joueur de haut niveau, il a 32 ans mais ce n'est pas rédhibitoire. Je n'ai pas de position catégorique par rapport à Dimitri. Il a été avec nous et a été très important pendant l'Euro 2016 et la phase de qualifications au Mondial. Il n'a pas été dans la liste des 23 mais je pense qu'il est toujours attaché à l'équipe de France."

SUR L'AJOUT DE NOUVELLES TÊTES 


Didier Deschamps : "C'est faisable. Ça a été déjà fait. S'il y a un noyau dur qui revient, c'est sûrement une bonne chose. Comme je l'ai dit, ce n'est pas incompatible (d'ajouter d'autres joueurs aux 23). Ça n'empêche pas d'avoir des joueurs sur un, deux ou trois rassemblements qui n'étaient pas là à la Coupe du monde."

SUR L'AJOUT DE NOUVELLES TÊTES 


Didier Deschamps : "La porte est toujours ouverte. La prochaine compétition est dans deux ans. Ça évoluera. Je ne reste pas cantonné sur ces 23 (...) Le haut niveau, c'est maintenir le niveau de compétition à travers ce qu'ils peuvent faire avec leur club. Si leur niveau n'est plus le même et qu'il y a d'autres joueurs, je le ferais."

SUR LA REPRISE DES BLEUS EN CLUBS


Didier Deschamps : "Ce sont les clubs qui décident. Certains ont eu des reprises un peu plus hâtives. Est-ce que c'est bien ? Le temps de récupération est important. (...) Évidemment, il y aura une gestion pendant la saison. Je ne suis pas surpris. C'est la décision de chaque entraîneur. Après je n'étais pas sur place pour savoir comment ils étaient."

SUR UNE POSSIBLE DÉCOMPRESSION DES BLEUS 


Didier Deschamps : "Ce n'est pas anodin un sacre mondial. la saison a été longue, elle a fini très tard. il est possible que certains d'entre eux auront un petit trou à un moment. Les joueurs vont changer. Le regard des gens est différent. Ça reste des êtres humains aussi. ils ont le droit d'avoir des périodes où ils peuvent être moins biens."

SUR LA MOBILISATION DES BLEUS


Didier Deschamps : "Il n'y a pas à remobiliser les joueurs. Ils sont super contents de se retrouver. On était ensemble H24. On a deux gros matches qui nous attendent, en Allemagne et au Stade de France. Mobilisés, ils le seront. Après sur la condition athlétique, ils ne sont pas tous à 100%. Mais la fierté d'avoir porté ce maillot est important, peut-être plus importante. Ils sont prêts à ça."

SUR L'ESPRIT POST-MONDIAL


Didier Deschamps : "On a un statut. L'attente qu'il y avait ne va pas disparaître. On doit continuer à s'appuyer sur les exigences mais ça évoluera, comme ça a évolué entre 2014 et 2016 puis entre 2016 et 2018. C'est une génération jeune. S'ils maintiennent leur niveau, ils seront là pendant de longues semaines. Il ne faut pas que ça soit un poids d'avoir décroché ce sacre. Ça donne des obligations à tous les niveaux. L'attente va être plus forte. À aucun moment, il ne doit y avoir une pression quelconque. On doit repartir de l'avant."

SUR LE CLASH AVEC DUGARRY


Didier Deschamps : "Aujourd'hui, sincèrement, j'ai tourné la page. J'ai d'autres choses importantes à faire et je n'en dirai pas plus."

SUR LE CAS ADIL RAMI


Didier Deschamps : "Il était un peu dans l'euphorique, on le connaît Adil. C'est un bon client pour vous. Il est dans une tranche d'âge où il est encore compétitif. J'ai pris le temps de discuter avec lui avant de l'appeler. On en reparlera pendant le rassemblement. C'est lui qui prendra la décision. A partir du moment où il est au niveau et dans un grand club français, il est compétitif. Il n'a pas hésité une seconde pour être là. Il est très heureux d'être avec le groupe lundi."

SUR LES 23 BLEUS CHOISIS


Didier Deschamps : "C'est logique dans le sens où après notre sacre du mois de juillet, c'est la rentrée avec le match de l'Allemagne et celui au Stade de France (contre les Pays-Bas). Je suis parti dans cette logique. Ça me semble logique que les 23 (les 22, en l'absence de Mandanda) sont présents pour le rassemblement de la saison."

LA LISTE DES BLEUS

LISTE DE DESCHAMPS


Aucune surprise dans la liste des 23 Bleus dévoilés par Didier Deschamps. Tous les champions du monde sont là, à l'exception de Benoit Costil, qui remplace Steve Mandanda, blessé.

BEAUCOUP DE MONDE


Une première sortie post-Mondial très suivie pour Didier Deschamps comme l'explique nos confrères de la chaîne L'Équipe.

NOUVEAUTÉ


Ces deux premiers matches post-Mondial seront l'occasion de lancer une toute nouvelle compétition au monde de fonctionnement novateur : la Ligue des nations.

C'est quoi la Ligue des nations, cette nouvelle compétition que disputent les Bleus ?

C'est quoi la Ligue des nations, cette nouvelle compétition que disputent les Bleus ?

BIENVENUE


Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue sur LCI pour suivre en direct l'annonce de la liste de Didier Deschamps pour l'Allemagne (6 septembre) et les Pays-Bas (9 septembre). C'est la première liste des Bleus depuis le sacre en Coupe du monde en Russie.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter