En finale, Cavani règle souvent la mire

En finale, Cavani règle souvent la mire

MATADOR – Alors que les clés de l'attaque parisienne devraient lui être confiées la saison prochaine, Edinson Cavani a l'occasion face à l'OM d'affirmer, une nouvelle fois, son rôle déterminant dans les finales.

Quel sentiment a traversé l'esprit d'Edinson Cavani au moment de l'annonce du départ de Zlatan Ibrahimovic ? Du soulagement ? De la joie ? On miserait sur la première idée. Depuis le début de son aventure parisienne entamée à l'été 2013, l'Uruguayen a régulièrement laissé transparaître son spleen, qui trouve sa source dans son placement sur le côté gauche, contraint de jouer contre-nature face à l'omniprésence d'Ibra.

A LIRE AUSSI >> EN DIRECT – PSG-OM, suivez avec nous la finale de la Coupe de France à partir de 20h45

Mais la donne va changer. L'axe de l'attaque va (enfin) s'ouvrir à lui, même s'il doit encore patienter le temps d'une dernière rencontre et la finale de la Coupe de France contre l'OM. Pour ce Classique face à l'ennemi honni, le Paris Saint-Germain s'avance en grand favori avec un Cavani qui apporte des garanties à ce stade de la compétition.

5 finales, 6 buts

Sous la liquette parisienne, "El Matador" a pris ses aises au Stade de France pour performer en finale. Son bilan parle pour lui : 4 finales disputées pour deux doublés en Coupe de la Ligue (2-1 contre Lyon en 2014, 4-0 face à Bastia en 2015) et l'unique but pour s'imposer aux dépens d'Auxerre en Coupe de France (1-0) l'an dernier. Des bonnes dispositions auxquelles il faut ajouter une autre réalisation en finale de la Coupe d'Italie avec Naples en 2012.

A LIRE AUSSI >> "Cavani aimerait signer à l'Atlético" selon Diego Godin 

Dans les dernières encablures d'une compétition, Cavani est un attaquant redoutable qui enquille les buts. Un avant-centre au capital confiance gonflé à bloc par ses certitudes à ce niveau. Les Marseillais sont prévenus. Cependant, son champ d'action sera une nouvelle fois réduit, laissant pour la dernière fois toute la lumière à Ibrahimovic. Avant d'être au centre des spotlights la saison prochaine.

A LIRE AUSSI >>  OM-PSG : Diarra, Mandanda, Ibra, Sirigu,... le match des dernières  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 250.000 doses de vaccin injectées en 24 heures, l'accélération se confirme

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Lire et commenter