EN IMAGES — Le Havre-RC Lens : le match marqué par de multiples incidents

EN IMAGES — Le Havre-RC Lens : le match marqué par de multiples incidents

DirectLCI
INCIDENTS – En marge du match mettant aux prises Le Havre et Lens (2-0), plusieurs incidents ont éclaté entre les supporters lensois et les forces de l'ordre. Des sièges du Stade Océane ont également été arrachés et jetés sur la pelouse pendant la rencontre par les fans nordistes.

A un peu moins de six mois de l'Euro 2016 qui se tiendra en France, la sécurité dans les stades est un sujet qui préoccupe plus que jamais les instances du football. Et les incidents qui se sont déroulés samedi après-midi en marge du match de Ligue 2 entre Le Havre et Lens (2-0) ne sont pas forcément de nature à rassurer.

Depuis l'instauration de l'état d'urgence après les attentats ayant frappé Paris à la mi-novembre, les déplacements des supporters se font de plus en plus rares mais l'Association nationale des supporters (ANS) et les associations lensoises et havraises avaient écrit à la préfète de Seine-Maritime qui avait finalement accepté la présence de 1500 fans nordistes. Malheureusement, la fête annoncée n'a pas eu lieu.

200 supporters identifiés par la police

Une demi-heure avant le match, un premier incident s'est produit avec un car de supporters lensois que "la police a eu du mal à canaliser", nécessitant le recours à des gaz lacrymogènes, selon la préfecture. D'après les vidéos postées sur Twitter, certains de ces fans auraient été également pris pour cibles par des CRS armés de flash-ball.

Pendant le match, qui n'a pas été interrompu, 85 sièges du Stade Océane ont été arrachés et jetés sur la pelouse depuis la tribune réservée aux fans lensois. A la mi-temps cette fois, un nouvel incident a eu lieu entre des supporters Sang et Or, qui tentaient de sortir de leur zone réservée, et les forces de l'ordre qui se sont interposées avec l'usage de tonfas et à nouveau de gaz lacrymogènes. Selon France Info, 200 personnes ont été identifiées au cours des incidents et des interpellations pourraient avoir lieu dans les prochains jours.

EN SAVOIR + >> Comment les autorités vont sécuriser l'Euro 2016

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter