En Ligue 1, le salaire moyen d'un joueur du PSG est 22 fois plus élevé que celui d'un joueur de Nancy

En Ligue 1, le salaire moyen d'un joueur du PSG est 22 fois plus élevé que celui d'un joueur de Nancy
Football

BONS COMPTES – Une étude détaille les salaires moyens des jours de Ligue 1 et d'ailleurs, club par club. Elle met en lumière quelques criantes inégalités.

On est très loin des franchises des États-Unis, où le Salary Cap, plafonnant les masses salariales, réduit les écarts. Et, si le football français est un peu moins loin de nos voisins européens, une certaine distance nous éloigne quand même d’eux. C’est le constat majeur que dresse l’étude de l’agence britannique Sporting Intelligence, qui s’est penchée sur les salaires distribués aux sportifs de haut niveau, tandis que Le Parisien dévoile ce jeudi soir le détail de ceux des joueurs du PSG. On y apprend, par exemple, que la rémunération moyenne d’un joueur de Ligue 1 s’élève à 926 450 euros par saison, soit un peu plus de 75 000 euros par mois. Mais tous les joueurs ne sont pas logés à la même enseigne, loin de là.

Lire aussi

Le Championnat français est en effet celui où l’on trouve le plus grand écart entre le club offrant le salaire moyen le plus élevé – le PSG avec 5,5 millions d’euros par an – et celui offrant le moins élevé – Nancy avec 256 000 euros (moyenne la plus basse d’Europe) – un montant 22 fois moins élevé ! Paris est en fait le seul club français faisant partie du top 10 des clubs de foot offrant les plus gros salaires : il est 6e, derrière Manchester United (7,09 millions d’euros par saison), le FC Barcelone (6,94 millions), Manchester City (6,66 millions), le Real Madrid (6,21 millions) et Chelsea (5,55 millions). L’an passé, quand Zlatan Ibrahimovic et ses 16 millions par an (hors primes) étaient encore là, le PSG trustait même la première place de ce classement.

Lire aussi

Les autres clubs de Ligue 1 ne vivent pas dans le même monde : en dehors de Paris, seuls trois clubs offrent une rémunération moyenne supérieure au million d’euros. Il s’agit de l’AS Monaco (1,85 millions par saison), l’Olympique Lyonnais (1,66 millions) et l’Olympique de Marseille (1,45 millions). On en trouve 10 en Allemagne, 9 en Espagne, 8 en Italie, et ne parlons même pas de l’Angleterre. Enfin si, parlons-en. À titre de comparaison, les Anglais de Watford, 15e budget de la Premier League, offrent le même salaire moyen que Monaco. Dit autrement : le même montant permet, selon le côté de la Manche où on se trouve, soit de jouer le maintien, soit la qualification en Ligue des champions.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent