En passe de racheter l'OM, Frank McCourt "veut du costaud"

En passe de racheter l'OM, Frank McCourt "veut du costaud"
Football

PROMESSES – Alors que la vente officielle de l’Olympique de Marseille à l’homme d’affaires américain Frank McCourt devrait être effective le 17 octobre, le futur propriétaire du club olympien envisage d’imposer sa patte très rapidement au sein de l’OM, si l’on en croit son entourage.

L’interminable attente va enfin prendre fin et c’est tout le peuple marseillais qui se met à rêver. Comme annoncé lundi après-midi, le processus de la vente officielle de l’Olympique de Marseille à Frank McCourt devrait intervenir le lundi 17 octobre, au lendemain de la réception de Metz au Vélodrome, et marquer le début d’une nouvelle ère au sein du club phocéen détenu depuis près de vingt ans par la famille Louis-Dreyfus.

L’arrivée de l’homme d’affaires américain à la tête de l’OM suscite évidemment les fantasmes les plus fous du côté des supporters olympiens désireux de renouer avec leur glorieux passé alors que leur équipe se traîne actuellement dans les profondeurs du classement de la Ligue 1 (14e avec 9 points en 8 journées). En l’état actuel des choses, les contours du projet porté par McCourt, le "OM Champions Project", restent assez mystérieux, mais bâtir un effectif compétitif et s’entourer d’un nouveau staff technique (entraîneur et directeur sportif) font sans nul doute partie de ses priorités.

Du mouvement dès cet hiver ?

C’est dans cette optique que Jacques-Henri Eyraud, le futur président de l’Olympique de Marseille, a déjà intégré le conseil de surveillance afin de s’activer sur les premiers dossiers de l’ère McCourt. Et si l’on en croit une confidence d’un proche de l’ancien propriétaire des Dodgers, les grandes manœuvres pourraient s’opérer très rapidement. "Quand tu achètes un appartement, tu refais la décoration. Frank veut du costaud", confie l’entourage de McCourt à La Provence.

Du costaud dès le marché des transferts hivernal ? C’est une possibilité même si Eyraud a déclaré par le passé que la priorité serait donnée au mercato estival. Car la Coupe d’Afrique des Nations 2017 va priver Franck Passi de plusieurs éléments clés (Bedimo, Njie et Machach) et que l’effectif mis à disposition de son entraîneur est loin de donner pleine satisfaction en ce début de saison. Autant dire que le grand chambardement, c'est pour très bientôt. Et cela doit en réjouire quelques-uns.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent