Equipe de France : à quoi serviront les matches amicaux?

Football

FOOTBALL - Didier Deschamps a annoncé jeudi la liste des 23 pour les deux matches amicaux de septembre, les premiers pour les deux années à venir, la France étant qualifiée pour l'Euro 2016 comme organisateur. Pour y arriver le plus compétitif possible, le sélectionneur va profiter des matches amicaux, sans obligation de résultats.

Fêter les Mondialistes
L'Espagne, le 4 septembre prochain au Stade de France, sera plus un moment de fête qu'un premier match de préparation, à en croire Deschamps. ''J'ai fait le choix de prendre 21 des 23 mondialistes, car je considère que c'est un match de rentrée, a justifié « la Dèche ». Cette équipe va retrouver la Stade de France, reprendre contact avec notre public. Tous les supporters qui étaient derrière nous à distance ont vécu des émotions. Ce groupe méritait d'avoir ce contact. Mais je ne suis pas là non plus pour faire des cadeaux, je suis dans la logique de rentrée par rapport à une compétition qui s'est déroulée il y a peu de temps.'' Le teint bronzé, Deschamps aurait presque encore la tête aux vacances, lui qui a repris ''en même temps que les matches ont recommencé''. Avant de replonger dans le sérieux.

Tester des joueurs
Ces deux matches passés, DD passera en mode ''Euro 2016''. Dès octobre, pour deux rencontres face au Portugal (le 11) et l'Arménie (le 14). ''On part sur une période de deux ans de matches amicaux, de prestige aussi. Le plus important est d'être compétitif à l'Euro 2016. Ça passera forcément par donner du temps de jeu à certains, pour qu'ils s'aguerrissent, et voir de nouveaux joueurs, ponctuellement.'' Très interrogé sur ce dernier point, le Basque a rapidement nuancé, promettant qu'il y aurait néanmoins peu d'essais. Mais les Kurzawa, Ben Yedder, Stambouli, Laporte ou Tauvin auront sans doute leur chance s'ils poursuivent leur progression.
Cette jeunesse montante devra en tout cas se tenir prête en cas de défaillance d'un joueur plus expérimenté. A l'image d'un Patrice Evra. ''Aujourd'hui, il est compétitif, il l'a été pendant la Coupe du monde, a souligné Deschamps. Mais personne ne peut savoir s'il le sera encore dans deux ans. Il faudra voir. Entre temps, j'aurai eu l'occasion de faire évoluer à ce poste là d'autres joueurs.''

Essayer des systèmes
''Je sais ce qui fonctionne avec ces joueurs-là, alors je serai amené aussi à étudier d'autres possibilités, d'autres associations'', a annoncé le champion du monde 98. Zappé le 4-3-3 qui a plutôt bien fonctionné au Mondial? Pas tellement. Mais il s'agit, pour le sélectionneur, d'établir des solutions de rechange, en fonction, aussi, des joueurs qu'il appellera. ''Je ne vais pas tout changer d'une sélection à une autre, l'important est de garder un noyau dur'', a-t-il poursuivi. Donc de conserver un dispositif qui, depuis le barrage retour face à l'Ukraine (3-0), a fait ses preuves.

Pour retrouver la liste complète de Didier Deschamps, cliquez ici.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter