Équipe de France : Cabaye blesse Pogba à l'entraînement... et prend sa place dans le onze de départ

Football

FOOTBALL - La mise en place tactique de mercredi soir a permis d'en savoir plus sur les plans de Didier Deschamps en vue du match amical France-Arménie, ce jeudi soir à Nice. Même si ceux-ci ont été quelque peu bouleversés par un incident.

Dans cette drôle de phase de transition longue de deux ans, où les matchs ne sont qu'amicaux mais se jouent par deux, avec l'Euro 2016, c'est-à-dire le soleil, en ligne de mire, Didier Deschamps est un accordéoniste faisant valser ses joueurs comme dans une fête de village. Le bal se tiendra à Nice ce jeudi soir, face à l'Arménie, quatre jours avant d'affronter le Danemark à Copenhague, dimanche. Et la question était déjà de savoir dans laquelle de ces deux rencontres le sélectionneur alignerait son équipe type ou son équipe bis. On le sait depuis la mise en place tactique de mercredi soir : ce sont les Arméniens qui auront droit aux titulaires. À une exception près. Par la force des choses.

On s'explique : c'est un traditionnel onze disposé en 4-3-3 que le coach a composé durant l'opposition servant habituellement de répétition générale la veille d'un match. Une équipe quasiment similaire en tous points à celle de la dernière Coupe du monde. Seule différence : Lassana Diarra y occupe la pointe basse du milieu, en lieu et place de Yohan Cabaye. Lequel, aligné dans l'équipe des remplaçants, a toutefois bien involontairement fait bouger les lignes en blessant Paul Pogba lors d'un choc, durant ce petit match sur demi-terrain pour conclure la dernière séance à huis clos. Du coup, le milieu de la Juve devient très incertain. Et c'est celui de Crystal Palace qui est appelé à sa place poste pour poste, donc dans un rôle de relayeur qu'il occupe de nouveau depuis son retour en Angleterre cet été.

EN SAVOIR + >>  Équipe de France : Lassana Diarra, à peine sur le retour et déjà un taulier ?

Interrogé mardi en conférence de presse au sujet de cette polyvalence bien utile au sélectionneur mais qui pourrait lui faire perdre son statut de titulaire au profit de véritables spécialistes (Pogba et Diarra, donc), Cabaye avait dit ceci : "En club, le système est différent. On joue à deux milieux défensifs. Après, le poste de sentinelle, je le connais bien. Il faut vite retrouver ses repères en venant ici, jouer avec sa tête, mais ça ne me perturbe pas. Ça revient naturellement."

À LIRE AUSSI >> Benzema, Giroud, Martial, Lacazette... Quelle attaque pour l'équipe de France ?

Puis : "La concurrence m'a toujours boosté, il en faut. Lassana est un grand joueur, il le montre, surtout qu’il a été arrêté très longtemps. Il a de grandes qualités, ça ne peut qu’augmenter le niveau de l’équipe. C’est très bien. L’équipe de France, ce n’est pas moi, c’est tout le monde. Si Lass peut apporter ses qualités et son expérience, tout le monde sera gagnant. Après, ce sera au coach de prendre ses décisions. Il n’y a aucun problème. Je peux m’adapter. Je peux jouer en tant que relayeur, ça me permet d’être plus proche de la surface, de finir les actions." On le verra donc ce jeudi soir. Sauf si Pogba, pas encore officiellement forfait, était finalement déclaré apte. Mais, mercredi soir, le staff des Bleus se montrait assez pessimiste concernant cette issue.

L'équipe de France probable face à l'Arménie : Lloris (cap.) – Sagna, Varane, Sakho, Evra – Cabaye (ou Pogba), Diarra, Matuidi – Valbuena, Benzema, Griezmann

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter