Equipe de France: Didier Deschamps accroché à la Maison bleue jusqu'en 2018

Equipe de France: Didier Deschamps accroché à la Maison bleue jusqu'en 2018

Football
DirectLCI
FOOTBALL - La prolongation de contrat du sélectionneur de l'équipe de France a été officialisée jeudi par Noël Le Graet, le président de la FFF. Deschamps va poursuivre son aventure au moins jusqu'à la Coupe du monde 2018 à la tête des Bleus.

Didier Deschamps fait l'unanimité dans la Maison Bleue au point de s'être vu proposer une prolongation de contrat avant même l'échéance phare de l'Euro 2016. "J'ai considéré que la compétition au Brésil était un succès. L'expérience brésilienne devrait servir en Russie. Il était absolument indispensable d'avoir une stabilité dans notre staff technique. Nous avions, l'un et l'autre, la même envie", a officialisé Noël Le Graet, jeudi au siège de la 3F.

Le Basque, sous contrat jusqu'en 2016, va donc faire durer le plaisir jusqu'en 2018 et la Coupe du monde en Russie. Ce qui le met à l'abri d'un éventuel accident lors du Championnat d'Europe organisé en France l'an prochain.

Ses adjoints prolongés aussi

Noël Le Graet, qui ne sera peut-être plus président de la FFF d'ici à 2018 (des élections devant être organisées à la fin de l'année 2016) aurait demandé dès l'automne dernier, soit au lendemain de la Coupe du monde au Brésil terminée en quarts de finale, à entamer les discussions avec DD. L'aval lui a été donné à l'unanimité par les membres du comité exécutif de la FFF, explique L'Equipe, preuve de la bonne image de Deschamps, gagneur-né et suffisamment autoritaire pour restaurer l'image des Bleus. Comme lui, son adjoint Guy Stéphan et l'entraîneur des gardiens Franck Raviot seront là jusqu'en 2018.

Pourquoi si tôt ? L'assurance de continuer l'aventure n'est pas toujours une garantie pour les résultats, en témoigne Roger Lemerre, prolongé juste avant le Mondial 2002 (dont il sera éliminé au premier tour) ou encore Raymond Domenech qui se savait tranquille à l'Euro 2008 (pour le même résultat). Mais cette fois, le Basque fait l'unanimité, et, entre deux jus d'orange "amélioré" dixit Deschamps, a ainsi pu voir son salaire revalorisé : " Si Didier se mettait sur le marché national, la FFF n'aurait pas les moyens de faire face" a concédé l'homme fort de la Maison Bleue. 

EN SAVOIR + >> Toute l'actualité de l'équipe de France

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter