Equipe de France : Eduardo Camavinga, le météore venu de l'Ouest

Equipe de France : Eduardo Camavinga, le météore venu de l'Ouest
Football

FOCUS - Pour le premier rassemblement des Bleus cette saison, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps a surpris son monde en faisant appel à un tout jeune joueur disposant d'une seule saison en professionnel : Eduardo Camavinga. A 17 ans, le milieu de terrain rennais impressionne l'Europe entière et entend bien s'installer durablement en équipe de France.

Il est l’attraction de ce premier rassemblement de la saison chez les Bleus. A seulement 17 ans, Eduardo Camavinga a été convoqué par Didier Deschamps jeudi dernier, en vue des matchs de Ligue des nations face à la Suède samedi, et contre la Croatie mardi prochain. Avec ses quelques 34 matchs en Ligue 1, pour 2 buts et 3 passes décisives, le natif de Miconje, en Angola, a éclaboussé l’Hexagone de son talent, faisant parler sa vision du jeu, sa qualité technique et son volume de jeu.

En l’espace d’une saison à peine, le milieu de terrain a mis l’Europe à ses pieds, suscitant l’intérêt du Paris Saint-Germain ou encore du Real Madrid de Zinedine Zidane. Dans la lignée de sa progression fulgurante, le nouveau numéro 10 rennais a séduit le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, aussi bien conquis par son potentiel que par son tempérament sur le terrain.

Il a quelque chose en plus (...) tout est plus facile pour lui.- Didier Deschamps à propos d'Eduardo Camavinga.

"Il a quelque chose en plus, il est très jeune, tout est plus facile pour lui. Il faut être vigilant avec lui, son entraîneur Julien Stéphan l’est. Ça vient tôt, peut-être très tôt et c’est la situation qui a fait que mais au bout d’un moment j’ai préféré le prendre lui parce que je sais qu’il a le potentiel pour y être et s’y installer", a récemment confié le boss des Bleus.

Interrogé par la chaîne Téléfoot sur le crack breton, son entraîneur au Stade Rennais Julien Stéphan loue également les qualités de son protégé et fait confiance à Didier Deschamps pour exploiter tout son potentiel : "Eduardo, pour l'instant, a un parcours exceptionnel. Il est clair qu'il faut faire attention, qu'il faut le préserver par moments. Mais, voilà mettons-le en situation pour voir ce qu'il en est. Si le sélectionneur l'a pris, c'est qu'il a estimé que c'était le bon moment pour tout le monde."

Dans l'histoire de l'équipe de France ?

Arrivé sur la pointe des pieds, Camavinga a exprimé sa joie de figurer dans le groupe France, avec une pointe d’insouciance, occupant la chambre de Paul Pogba, absent après avoir été testé positif au Covid-19 : "Représenter son pays, c’est un rêve, quelque chose de grand. Ça me tenait à cœur, tout comme ma famille. Et je veux porter ce maillot avec honneur. J’ai eu un très bon accueil, tout le monde a été cool avec moi, je suis dans la chambre de Paul Pogba qui est très grande. Tout le monde est humble, c’est cool. On m’a fait visiter, c’est magnifique et impressionnant."

Face à la Suède samedi à Solna, il pourrait devenir l’un des plus jeunes joueurs à porter pour la première fois la tunique frappée du coq, à 17 ans et 10 mois. Selon le fournisseur de statistiques Opta, il pourrait ainsi devenir le premier mineur à obtenir une sélection en Bleu depuis la Seconde Guerre Mondiale. Une statistique à laquelle le principal intéressé ne prête pas attention.

Les Bleus, c’est un rêve de gosse, même si je suis encore un enfant.- Eduardo Camavinga, nouveau venu chez les Bleus.

"J’ai vu ça, mais ce n’est pas le plus important. Je veux d’abord faire un bon stage et rester le plus longtemps possible en sélection. Les Bleus, c’est un rêve de gosse, même si je suis encore un enfant. Si je peux jouer, ce serait énorme et fabuleux. Faut se sentir prêt à tout, à jouer et à être performant. Je ne suis pas stressé et ne ressens pas la pression", a-t-il réagi en conférence de presse.

Naturalisé français en novembre dernier, la trajectoire supersonique d’Eduardo Camavinga n’est pas sans rappeler celle d’un autre phénomène, Kylian Mbappé. Le Parisien avait débuté en professionnel à l’âge de 16 ans et 11 mois, avant de faire sa première apparition en Bleu à 18 ans et 3 mois. Un parallèle que refuse de faire Camavinga : "Kylian a placé la barre très haute, mais c’est une source d’inspiration pour tous les jeunes, c’est sûr. Je m’inspire de Paul Pogba, un excellent joueur qui a une carrière énorme."

Lire aussi

En attendant de suivre les traces de son aîné, Camavinga a d'ores et déjà en ligne de mire une échéance importante, l'Euro 2021 : "L'Euro avec son pays et les A, ce serait fabuleux. Les JO c’est génial aussi mais je préférerais l’Euro." Pour ce faire, le milieu de terrain a 10 mois pour faire son trou chez les Bleus, avec comme premiers tests les rencontres face à la Suède et la Croatie, samedi et mardi prochains en Ligue des nations.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent