Équipe de France : Lassana Diarra, à peine sur le retour et déjà un taulier ?

Équipe de France : Lassana Diarra, à peine sur le retour et déjà un taulier ?

FOOTBALL - C'est LA grosse surprise de la liste de Didier Deschamps pour les deux prochains matchs amicaux de préparation à l'Euro 2016 : cinq ans après sa dernière sélection, Lassana Diarra fait son grand retour en Bleu. Et ce n'est pas pour s'asseoir sur le banc.

On avait déjà eu peur pour Yohan Cabaye en voyant les dernières prestations de Morgan Schneiderlin, début septembre. Il faut dire que cet été, les statuts ont changé : tandis que le premier quittait le PSG la queue basse pour rallier Crystal Palace, le second validait sa progression en passant de Southampton à Manchester United. Ultime preuve que le statut de titulaire de Cabaye à la pointe basse du milieu à trois de Didier Deschamps ne tient plus qu'à un fil : le sélectionneur a convoqué ce jeudi Lassana Diarra, qui évolue précisément à ce poste depuis son arrivée à l'OM cet été. Un choix fort.

Un choix fort, d'abord, parce que "Lass" n'a disputé que six matchs de Ligue 1 cette saison, après plus d'un an passé loin des terrains de foot, la faute à un conflit juridique qui a longtemps opposé le joueur à son ancien club, le Lokomotiv Moscou. "Il a eu un mois et demi de compétition, il a eu une longue pause, il a fait un choix sportif, mais le niveau international, il connaît. Sa première sélection date de 2007, a rappelé Deschamps. Il a joué au Real Madrid, à Chelsea, il est polyvalent, mais il maîtrise vraiment très bien ce poste devant la défense. Son inactivité lui donne une marge de progression."

EN SAVOIR + >> Le détail de la liste des joueurs convoqués pour France-Arménie et Danemark-France

Un choix fort, ensuite, parce que Diarra avait refusé une convocation en équipe de France émise par Didier Deschamps lui-même il y a trois ans. "Il ne faut pas se raconter d’histoires. Il (Deschamps) m’a appelé car il n’avait personne au milieu ! Et j’étais toujours dans mon club "exotique" (terme employé par Deschamps pour parler de l'Anzhi Makhachkala, ndlr). J'aurais aimé qu’on me dise la vérité. Ce ne sont pas des attaques, je vous l’assure. Je respecte les choix mais les justifications médiatiques ne m’ont pas plu. On aurait pu se parler au téléphone", avait-il tempêté en mars 2013

On aurait pu penser que le sélectionneur en garderait rancune. Mais non. "Entre ce qu'on dit et ce qu'on fait... D'autres, et non des moindres, ont dit qu'ils vouaient arrêter avant de finir par changer d'avis. Je ne prendrai jamais quelqu'un contre son gré. Pour moi, la sélection au-dessus de tout. S'il (Diarra) est là, c'est forcément que je sais qu'il a très envie d'être en équipe de France, sinon je ne l'aurais pas sélectionné." Dit autrement : le coach a bien pris soin de le sonder.

À LIRE AUSSI >> Mais que vaut Lassana Diarra, la nouvelle recrue de l'OM ?

Reste qu'on parle là d'un joueur qui avait refusé de venir en équipe de France parce qu'il se sentait vexé de jouer les bouche-trou. Un joueur suffisamment jusqu'au-boutiste, aussi, pour refuser les trois ans de contrat proposés par l'OM en juin, parce qu'il en voulait quatre. Ce qu'il a finalement obtenu, alors qu'il était sans club depuis de longs mois. Bref, un caractère bien trempé, conscient de son statut et de son aura. Pas un petit jeune prêt à attendre patiemment son heure.

D'ailleurs, quand "DD" a parlé de "Lass" ce jeudi, il a beaucoup insisté sur un point : "Il fait un très bon début de saison mais il a surtout une expérience internationale. Il a joué dans de grands clubs européens et compte une trentaine de sélections (28 de 2007 à 2010). Il joue à un rôle stratégique devant la défense, qu'il connait bien. Je l'ai appelé pour qu'il apporte son vécu à ce poste qui est très important. Il a un rayonnement aujourd'hui qui est intéressant. La présence de Lassana, sur un plan collectif, doit nous apporter un plus." C'est-à-dire combler un manque.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les tests antigéniques systématisés pour les voyageurs de Guyane

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Lire et commenter