Équipe de France : Didier Deschamps veut convaincre Adil Rami de continuer avec les Bleus !

DirectLCI
FOOTBALL – Dans l’euphorie du triomphe en finale de la Coupe du monde 2018 face à la Croatie, Adil Rami avait annoncé, en direct sur TF1, sa retraite internationale. Mais ce jeudi, le défenseur de l’OM a tout de même été convoqué par le sélectionneur en vue des matchs de rentrée contre l’Allemagne et les Pays-Bas.

La séquence restera culte. En slip et ennivré par la victoire, au micro de Frédéric Calenge, en direct sur TF1 dans les minutes ayant suivi le coup de sifflet final le 15 juillet contre la Croatie (4-2), Adil Rami, 32 ans, a ainsi annoncé sa retraite internationale : "Aujourd’hui, c’est fini l’équipe de France pour moi. J’ai apporté ma pierre à l’édifice, des bonnes ondes, je n’ai peut-être pas joué une minute dans cette Coupe du monde mais je me suis tenu prêt tous les jours, mentalement et physiquement." Sauf que, ce jeudi, le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, l’a de nouveau convoqué pour les matchs de septembre, comptant pour la toute nouvelle Ligue des nations.

À partir du moment où Adil Rami est compétitif...Didier Deschamps ce jeudi

L’Équipe révélait le matin-même que le technicien basque, pour récompenser l’attitude de son défenseur remplaçant, avait envisagé de le faire entrer en jeu dans les dernières minutes de la finale avant que le 2e but croate ne contrecarre les plans. L’idée a alors circulé que le coach convoquerait Rami juste pour ces rencontres contre l’Allemagne (le 6 septembre) et les Pays-Bas (le 9), afin de lui offrir un dernier baroud d’honneur, aux allures de cérémonie d’adieux. Il n’en est rien.

 "Après notre sacre, il m’a semblé logique de faire notre rentrée avec ce même groupe", a embrayé Deschamps ce jeudi, dans la foulée de l’annonce de sa liste de 23 joueurs. Avant de s’attarder sur le cas Rami : "Il était dans l’euphorie quand il a annoncé sa retraite internationale. On le connaît Adil, c’est un bon client pour vous (sourire). Il est dans une tranche d’âge où il est encore compétitif. J’ai pris soin de discuter avec lui ces derniers jours, je vais en reparler avec lui pendant le rassemblement. La décision lui appartiendra mais à partir du moment où il est au haut niveau, dans un grand club français, il est compétitif, donc voilà… Mais je peux vous dire qu’il n’a pas hésité une seconde, il est très heureux de revenir avec nous dès lundi." Et nous aussi. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter