Équipe de France : Wissam Ben Yedder se rappelle au bon souvenir de Didier Deschamps

Équipe de France : Wissam Ben Yedder se rappelle au bon souvenir de Didier Deschamps

Football
DirectLCI
FOOTBALL – Auteur d’un retentissant doublé à Manchester mardi soir, offrant une qualification historique au FC Séville pour les quarts de finale de la Ligue des champions, Wissam Ben Yedder a fait preuve d’un certain sens du timing : Didier Deschamps annonce sa liste jeudi. Et il y a des places à prendre en attaque.

Quand le Real Madrid a éliminé le PSG la semaine dernière, ses joueurs ont à peine exprimé leur joie au coup de sifflet final. Pour eux, passer les 8es de finale de la Ligue des champions est de l’ordre de la routine. En revanche, quand le FC Séville s’est imposé (1-2), mardi soir à Old Trafford contre Manchester United, les joueurs ont exulté : cela faisait 60 ans que le club andalou n’avait pas vu les quarts. Et la légende retiendra que le héros de cette soirée magique était français... Et remplaçant. En effet, c’est l’ex-Toulousain Wissam Ben Yedder, entré en jeu à la 72e minute, qui a claqué le doublé de la qualification. Ce qui n'a pas échappé à Didier Deschamps.

Moi, j’ai toujours fermé ma bouche et travaillé.Wissam Ben Yedder

Jeudi, à 14h, le sélectionneur de l’équipe de France annoncera sa liste de joueurs pour les deux matchs de préparation au Mondial 2018 à venir, le 23 mars au Stade de France face à la Colombie, puis le 27 à Saint-Pétersbourg contre la Russie. Et, avec les blessures de Kingsley Coman, Nabil Fekir et Alexandre Lacazette, il devra fatalement renouveler son secteur offensif. Depuis plusieurs saisons déjà, Didier Deschamps présélectionne Wissam Ben Yedder, mais n’a encore jamais franchi le pas de le convoquer à Clairefontaine. Cette fois, la donne pourrait avoir changé. 

Car si l’ancien joueur de futsal, âgé de 27 ans, est remplaçant à Séville depuis que Vincenzo Montella en est devenu l’entraîneur il y a deux mois, il est néanmoins devenu, mardi soir, le 2e meilleur buteur de la Ligue des champions, compétition que le sélectionneur juge la plus proche en intensité des matchs internationaux. Mieux : avec ses 10 buts inscrits dans la campagne européenne en cours, il vient déjà d’égaler le record de buts marqués par un Français en une saison en Ligue des champions, que David Trezeguet détenait seul depuis 2002. Statistique plus actuelle : il est désormais aussi le 3e meilleur buteur français en 2017-18, derrière Antoine Griezmann et Nabil Fekir.

Autant de chiffres qui témoignent concrètement de sa compatibilité avec le très haut niveau, mise en doute à l’époque où l’attaquant plantait seulement en Championnat ou en Ligue Europa. Surtout, son état d’esprit démontre une détermination et une humilité exemplaires. 


"Bien sûr, c’est compliqué d’être remplaçant après avoir autant marqué (six buts en six matchs lors de la phase de poules, ndlr) mais ce sont les choix de l’entraîneur. Ça fait partie de la vie. Il faut savoir affronter les difficultés, a-t-il déclaré mardi soir. Aujourd’hui, c’est lui qui m’a redonné confiance en me faisant entrer en jeu. Tout le monde disait qu'il y avait des problèmes entre lui et moi mais j’ai toujours fermé ma bouche et travaillé. Aujourd’hui, on était tous les deux contents. C’est tout ce qui compte." Cela non plus n’aura pas échappé au sélectionneur. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter