Equipe de France : quelles surprises dans la liste de Deschamps ?

Equipe de France : quelles surprises dans la liste de Deschamps ?

DirectLCI
MONDIAL 2014 - Le sélectionneur de l'équipe de France divulgue ce jeudi sa liste pour le match amical face aux Pays-Bas, le 5 mars, qui servira d'ultime revue d'effectif avant le début du stage de préparation pour la Coupe du monde, le 19 mai. Une occasion dont devrait profiter Didier Deschamps pour intégrer de nouveaux joueurs. Mais lesquels ?

Dernier arrêt avant le Brésil ! Après le match amical France - Pays-Bas de mercredi prochain, les Bleus ne disputeront plus que trois rencontres de préparation (contre la Norvège le 27 mai à Saint-Denis, le Paraguay le 1er juin à Nice et la Jamaïque le 8 juin à Lille). Mais à ce moment-là, Didier Deschamps aura déjà rendu publique sa liste définitive et il sera trop tard pour les autres. La composition du groupe pour ce match du 5 mars, que le sélectionneur annoncera ce jeudi à 14h, fera ainsi figure de préliste pour le Mondial. Et donc de dernière chance, pour certains, de raccrocher le dernier wagon du train bleu. Qui sont-ils et dans quelle mesure peuvent-ils espérer entendre leur nom dans quelques heures ? Passage en revue.

Dans les cages, Ruffier peut-il doubler Landreau ?
Intouchables, le capitaine Hugo Lloris et sa doublure Steve Mandanda sont certains, s'ils ne se blessent pas, de se rendre au Brésil en juin. Seul le cas du 3e gardien pose (un peu) question : Mickaël Landreau, option privilégiée par Deschamps, se remet d'une blessure à un mollet et devrait être remplacé par Stéphane Ruffier dans la liste de ce jeudi. Pour celle de la fin mai, cela semble en revanche peu probable, mais le portier bastiais n'est pas au top de sa forme cette saison et la tendance peut encore, éventuellement, s'inverser au dernier moment.

En défense, Abidal et Clichy peuvent se faire du souci
Quasiment sanctifié pour être revenu au plus haut niveau après deux graves problèmes de santé, Éric Abidal n'est désormais plus en odeur de sainteté. Titulaire lors de la déroute (2-0) en Ukraine au barrage aller puis remplaçant au retour (3-0), l'ex-défenseur du Barça décline au point d'être en train de perdre sa place de titulaire à Monaco. Son expérience et sa popularité dans le vestiaire des Bleus pourraient finalement le sauver, mais ce sera limite. Il ne serait en tout cas pas étonnant de voir Eliaquim Mangala ou Kurt Zouma prendre numériquement sa place dans la liste ce jeudi.

Si à droite, Mathieu Debuchy et Bacary Sagna tiennent solidement la corde, à gauche, en revanche, la hiérarchie qui se dessinait fin novembre paraît bouleversé. Le sélectionneur devrait maintenir sa confiance à Patrice Evra, mais il n'apparaît pas certain qu'il se montre aussi clément avec Gaël Clichy. Lequel joue peu avec Manchester City, et quand il joue, comme il y a dix jours face à Barcelone (0-2), il est le plus mauvais sur le terrain. La question serait alors de savoir qui de Lucas Digne, en manque de temps de jeu au PSG, ou Layvin Kurzawa, excellent avec Monaco mais totalement inexpérimenté à l'échelle internationale, déboulerait dans le groupe.

Au milieu, une sentinelle à trouver
Si le barrage retour contre l'Ukraine marque un point de référence, alors Didier Deschamps reconduira son milieu à trois, avec une sentinelle devant la défense. Un rôle tenu par Yohan Cabaye au moment de la qualification, mais le néo-Parisien peut seulement dépanner à ce poste, comme Paul Pogba, Blaise Matuidi et Moussa Sissoko. Rio Mavuba ayant été peu utilisé jusqu'à présent, Geoffroy Kondogbia, redevenu titulaire à Monaco, pourrait ainsi faire son retour dans les petits papiers du sélectionneur... au détriment d'un joueur plus offensif. Qui devrait être Samir Nasri.

En attaque, Griezmann en pole
Si Franck Ribéry a soigné sa fesse endolorie et fera partie du groupe convoqué ce jeudi, il n'est pas sûr que l'ailier du Bayern soit suffisamment rétabli pour débuter contre les Pays-Bas. Ce qui laisse donc deux places vacantes sur les ailes (le flanc droit est sinistré depuis un moment), où ni Dimitri Payet, ni Loïc Rémy, ni même Samir Nasri n'ont convaincu. Et c'est Valbuena qui avait dû se décaler à droite lors du retour contre l'Ukraine... Le sélectionneur en profitera forcément pour lancer dans le grand bain Antoine Griezmann, polyvalent et très efficace devant le but cette saison . Et peut-être aussi Alexandre Lacazette, meilleur réalisateur français de la L1 (13 buts). Mais sans doute pas Florian Thauvin , qui devrait être convoqué en Espoirs.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter