Equipe de France : qu'est-ce qu'ont fait les Bleus ce week-end ?

Equipe de France : qu'est-ce qu'ont fait les Bleus ce week-end ?

DirectLCI
FOOTBALL - Trois jours avant le premier match de préparation pour la Coupe du monde, les Bleus ont connu des fortunes diverses avant leur rassemblement à Clairefontaine lundi à 12h30. Tour d'horizon des performances des hommes de Didier Deschamps qui évoluent à l'étranger.

Laurent Koscielny
Samedi, Arsenal a perdu de précieux dans la course au titre. De l'aveu même, d'Arsène Wenger, son entraîneur, il s'agit d'une ''énorme rechute et d'une grande inquiétude''. Principal fautif, de ce revers face à Stoke City (actuel 12e), le Français Laurent Koscielny qui a concédé le penalty amenant le seul but de la rencontre. Malgré ses qualités de relance et d'anticipation, l'ancien Lorientais est pourtant le joueur ayant concédé le plus de penalty depuis le début de la saison (3) et le plus depuis son arrivée dans le Championnat anglais lors de la saison 2010-2011 (6). Sans oublier les deux concédés avec les Bleus contre l'Espagne durant les qualifications pour la Coupe du monde (1-1) et lors du barrage aller contre l'Ukraine (0-2).

Olivier Giroud
Durant la seconde période face à Stoke City, Arsenal n'a pas cadré une seule frappe. Plus encore, Olivier Giroud a été complètement transparent en ne se procurant qu'une petite occasion sur une tête trop molle. Mais pour l'ancien Montpelliérain, ce sont surtout les tracas personnels qui semblent loin d'être terminés. Le tabloïd The Sun avait publié la photo du Gunner dans une chambre d'hôtel en compagnie d'une top model dimanche, le média anglais a récidivé. Sur son site, il met en ligne le témoignage d'une jeune fille qui aurait refusé de participer à une partie fine avec l'international français. Sms à l'appui.

Samir Nasri
Le premier Français à avoir remporté un titre en 2014 n'est autre que le grand absent de la sélection face aux Pays-Bas : Samir Nasri. En finale de la Coupe de la Ligue, l'ex-Marseillais a donné l'avantage à son équipe (2-1, 56e), face à Sunderland. Le milieu a même été désigné ''Man of the match''.

Moussa Sissoko
Newcastle semble avoir tourné la page Cabaye. Après cinq défaites en sept matches, les Magpies restent sur deux victoires consécutives. Pour se remettre de cette mauvaise passe, les clés ont comme souvent été données aux Frenchies et notamment Sissoko, qui a inscrit un doublé. Le premier sur une passe de Mathieu Debuchy.

Loïc Rémy
Déjà buteur dans le temps additionnel contre Aston Villa, la semaine dernière (1-0), l'ancien Marseillais a aussi marqué samedi en profitant d'une bourde de la défense de Norwich pour conclure dans le but vide. Sa treizième réalisation.

Karim Benzema
Un quinzième but en Liga contre l'Atletico (2-2) est venu embellir le bilan, déjà flatteur de Karim Benzema, avec deux réalisations et deux passes décisives mercredi en C1 contre Schalke 04. Dimanche, sur sa première occasion, il ouvrait le score dès la troisième minute. Le buteur des Bleus a reçu un coup au genou mais celui-ci ne devrait pas l'empêcher de jouer.

Hugo Lloris
Le gardien des Bleus n'a pas encaissé de but face à Cardiff, dimanche, et c'est bien là l'essentiel. Cela ne lui était arrivé qu'une fois lors des huit dernières rencontres. L'ancien Lyonnais a également été sauvé par sa transversale à la demi-heure de jeu.

Patrice Evra, Elaquim Mangala, Raphaël Varane
Finale de la Coupe de la Ligue oblige, Patrice Evra n'a pas pu disputer le derby mancunien, reporté au 25 mars. Suspendu, le défenseur Elaquim Mangala, double buteur jeudi en Ligue Europa, n'a pas joué avec Porto ce week-end. Pas plus que Raphaël Varane, remplaçant lors du derby madrilène.

Paul Pogba
Titulaire avec la Juve, le milieu de terrain français s'est montré plutôt discret lors de la victoire de la Vieille Dame à Milan (2-0), même s'il a touché du bois sur une frappe à trois minutes du terme.

Antoine Griezmann
Titulaire côté gauche, le nouvel appelé de la liste n'a pas marqué pour la Real Sociedad à défaut de se montrer remuant, à l'image de ses deux têtes. Les Basques restent 6e de Liga, toujours qualifiés pour les barrages de la Ligue des champions.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter