Eric Abidal privilégie l'Olympiakos au Barça !

Eric Abidal privilégie l'Olympiakos au Barça !

DirectLCI
FOOTBALL – Eric Abidal devrait se reconvertir au sein du club de l'Olympiakos alors qu'il avait une offre en or de la part du FC Barcelone. Le défenseur français privilégie le club grec compte tenu du rôle qui lui est proposé dans le secteur marketing.

A la retraite depuis le mois de décembre , Eric Abidal avait décidé de prendre du bon temps avec sa famille avant d'évoquer la suite donnée à sa carrière. Après avoir foulé les pelouses grecques du côté de l'Olympiakos, l'ancien international français avait révélé être tenté de garder un pied dans le monde du football, d'autant que son dernier club lui avait proposé un poste dans son organigramme. Suffisant pour faire le poids face au FC Barcelone, qui lui avait fait les yeux doux ?

A priori oui, puisque Abidal révèle dans France Football qu'il devrait opter pour l'offre de l'Olympiakos, beaucoup plus alléchante si l'on en croit l'ancien défenseur. Le néo retraité âgé de 35 ans s'occuperait de "tout ce qui est marketing, sponsoring, des stages de présaison". Un rôle sûrement moins épuisant physiquement pour l'ancien joueur de l'OL, qui avait dû subir une greffe du foie en 2012. "Ça, c’est plus facile. Ils me laissent le choix. Ce n’est pas un travail vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Ils me demandent d’être à Athènes quatre jours par mois. Donc, la réponse va être positive. Je leur avais promis. Je n’ai qu’une parole."

"Messi n'a pas besoin de moi pour aller voir le président"

Le club catalan dans lequel il a évolué durant six saisons lui offrait une reconversion intéressante, dans un rôle de conseiller du président. Mais la proposition du FC Barcelone n'a pas trouvé grâce à ses yeux, le principal intéressé n'y voyait finalement quasiment aucun intérêt. "Le Barça m’a proposé de faire le lien entre les dirigeants et l’équipe. Mais je ne vois pas à quoi ça sert. Messi, il connaît le président. Il n’a pas besoin de moi pour aller le voir. Le club m’a aussi proposé de m’occuper des écoles de foot. Mais tu voyages beaucoup. Il y a les élections, j’ai ma fondation, si je fais ça comme taf, je m’en occupe quand de ma fondation ? Et il y a ma famille, évidemment. Je veux m’en occuper."

Considéré comme un héros en Espagne après avoir surmonté ses problèmes de santé en Catalogne , le refus d'Abidal peut étonner. Alors qu'il a passé seulement six mois en Grèce, le choix du cœur aurait pu avoir ses faveurs, d'autant que le club Blaugrana fut toujours très conciliant avec l'ex international français. Mais à priori, Abidal n'a qu'une parole et l'Olympiakos s'en accommode bien.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter