Et si Manchester United s'en fichait un peu de sauver sa peau en Ligue des champions ?

Football
DirectLCI
DÉTACHEMENT - Même si les Mancuniens jouent leur survie mardi soir en C1, dans les coulisses du club les difficultés du moment ne semble pour l'instant pas poser de problème.

Officiellement, c'est déjà une finale. A la veille d'affronter Wolfsburg dans un match décisif de ce groupe B pour accéder aux 8es de finales de la Ligue des champions, Louis van Gaal a évidemment répondu à la presse que Manchester United "ne pensait qu'à une chose : la victoire". 

Car c'est effectivement le seul scénario qui assure à 100 % une qualification aux Anglais, même si avec un nul, ils peuvent toujours passer à condition que Eindhoven ne gagne pas face au CSKA. Bref, c'est chaud pour les Red Devils et pourtant, du côté des supporters, il semble que l'heure soit plutôt au détachement qu'à l'urgence. C'est en tout cas ce reporte The Telegraph qui estime que si les fans de Man U ne veulent pas quitter prématurément la Ligue des champions, c'est "uniquement pour éviter d'être la risée des autres clubs anglais" (même si Arsenal et Chelsea sont eux aussi en difficulté...).

La Premier League plus que la Ligue des champions...

Un "esprit de clocher", déplore encore le quotidien britannique, qui règne visiblement en maître sur la Premier League, Championnat autoproclamé comme étant "le grand au monde". D'ailleurs Van Gaal ne s'y trompe lorsqu'il déclare à l'envi à ses supporters qu'à "la fin de la saison nous serons champions". Comme si un bon parcours en C1 était moins important que le titre de champion... 

D'ailleurs, même à ce niveau-là, le technicien néerlandais, dont l'équipe est 4e à 3 points du surprenant leader Leicester, ne semble pas subir une pression démesurée en termes de résultats immédiats. Il y a quelques jours encore, les propriétaires de Manchester United (la famille Glazer) ont réaffirmé leur confiance en Louis van Gaal, expliquant que le Néerlandais (arrivé en 2014 avec un contrat de trois ans) était là pour construire dans la durée. Mais une petite victoire mardi soir en Allemagne ne ferait de mal à personne... 

À LIRE AUSSI
>> Notre équipe 100 % Brésil, mixée entre le PSG et le Shakhtar
>> Retrouvez ici toute l'actu sport de 
metronews

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter