Euro 2016 : avec quels joueurs les Bleus vont-ils entamer leur préparation à Biarritz ?

Euro 2016 : avec quels joueurs les Bleus vont-ils entamer leur préparation à Biarritz ?

FOOTBALL – L’équipe de France débarque ce mardi à Biarritz pour un stage marquant le début de "son" Euro 2016. Enfin, presque toute l’équipe de France, car manqueront à l’appel un certain nombre des joueurs convoqués par le sélectionneur, Didier Deschamps. Revue d’effectif et explications.

"Par rapport à la Coupe du monde, on perd cinq jours", avait pesté Didier Deschamps. Une référence à la date du premier match des Bleus, le 15 juin il y a deux ans Brésil, le 10 cette année en France, mais aussi un petit tacle à l’adresse de l’UEFA. L’instance européenne a en effet placé la finale de la Ligue des champions le 28 mai, soit treize petits jours avant le match d’ouverture de l’Euro 2016. En conséquence de quoi, le sélectionneur récupérera ses hommes au compte-gouttes et devra, en outre, passer plus de temps à gérer leurs états de forme respectifs, au bout d’une saison harassante, qu’à travailler les automatismes ou la tactique. Reste que la préparation débute ce mardi par un stage à Biarritz (ville justement choisie pour ses structures de thalasso). Mais avec qui exactement ?

Les gardiens
C’est le secteur le moins amputé, car seule la doublure Steve Mandanda manque ici à l’appel. Le capitaine de l’OM prépare la finale de la Coupe de France de samedi prochain contre le PSG avec son club. En revanche, Hugo Lloris, Benoît Costil et le réserviste Alphone Aréola seront bien là.

Les défenseurs
Laurent Koscielny, Bacary Sagna, Lucas Digne, Eliaquim Mangala et Christophe Jallet atterriront au Pays basque en provenance du Bourget dès ce mardi, en compagnie de Samuel Umtiti et Djibril Sidibé, les réservistes. Patrice Evra prépare, avec la Juventus, la finale de la Coupe d’Italie face à l’AC Milan qui aura lieu samedi ; Raphaël Varane, lui, reste à disposition du Real Madrid en vue de la finale de la Ligue des champions, le 28 mai ; tandis que Jérémy Mathieu s’entraîne dur dans l’espoir de glaner un peu de temps de feu contre le Séville FC, dimanche prochain, en finale de la Coupe du Roi.

Les milieux
Ici, c’est le grand désert. Au point que les présents sont plus rapides à lister : N’Golo Kanté et Moussa Sissoko. C’est tout ? C’est tout. Blaise Matuidi, Adrien Rabiot et Lassana Diarra sont sur le pont en vue du PSG-OM de samedi. Le Turinois Paul Pogba prépare la finale de la Coupe d’Italie prévue le même jour. Quant à Yohan Cabaye, il ferraillera, avec son équipe de Crystal Palace, face à Manchester United et Morgan Schneiderlin (s’il joue, ce qui est loin d’être gagné), en finale de la Cup samedi prochain.

Les attaquants
Le Red Devil, Anthony Martial, lui aussi, sera concerné par cette finale de Cup. Le colchonero Antoine Griezmann, lui, ne rejoindra les Bleus que le 30 mai, après la finale de la Ligue de Madrid des champions. Enfin, Kingsley Coman affrontera Dortmund avec le Bayern Munich samedi, jour de finales de coupes nationales, qui implique également le réserviste Kevin Gameiro et son Séville FC. Les autres (Olivier Giroud, Dimitri Payet, plus les réservistes Hatem Ben Arfa et Alexandre Lacazette) effectueront l’intégralité du stage. Comme André-Pierre Gignac, éliminé ce week-end en quart de finale du tournoi de clôture du Championnat du Mexique, et revenu juste à temps pour embarquer en même temps que ses camarades, ce mardi.

Les 17 joueurs participant au stage

Gardiens
Lloris, Costil, Areola
Défenseurs
Koscielny, Sagna, Digne, Mangala, Jallet, Umtiti, Sidibé
Milieux
Kanté, Sissoko
Attaquants
Giroud, Payet, Gignac, Ben Arfa, Lacazette
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 48.000 contaminations en 24 heures, en hausse de 55% sur une semaine

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.