Euro 2016 : ils sont jeunes et vont tout casser

 Euro 2016 : ils sont jeunes et vont tout casser

YOUNG GUNS – Vous ne les connaissez peut-être pas, mais ils risquent de crever votre écran en juin prochain. Qu’ils soient Français, Britanniques, Portugais ou encore Italiens, certains jeunes joueurs peuvent changer de dimension sur les pelouses françaises, cet été. Tour d’horizon.

Attention, cracks en vue ! Ils ont moins de vingt-deux ans, réalisent une saison prometteuse en club, et pourraient se révéler à l’Euro. Laissez de côté Anthony Martial ou encore Harry Kane que vous connaissez déjà bien. On vous propose un onze totalement subjectif de joueurs de moins de 22 ans qui pourraient, auprès du grand public, sortir de l’anonymat en juin prochain.
 

 Danny Ward (22 ans, Galles) : Il est difficile de trouver un très jeune gardien de but titulaire et déjà aguerri en sélection. Pour être honnête, à l'Euro, il n’y en aura pas. Notre choix s’est donc porté sur Danny Ward, le portier gallois remplaçant, qui a fêté sa première sélection le 24 mars dernier.

S’il a peu de chance de jouer à l’Euro, son club, Liverpool, mise sur lui pour l’avenir. A tel point que Jurgen Klopp a décidé, en janvier, de le rappeler de son prêt à Aberdeen, alors qu'il s'était engagé jusqu'en juin. La raison ? Le technicien allemand souhaite surveiller de plus près la progression du portier gallois, très performant en Ecosse (11 clean sheet en 29 matchs). De quoi nourrir de bien belles promesses.

► Eric Dier (22 ans, Angleterre)
Capable d’évoluer latéral droit et milieu de terrain, Eric Dier a pris une nouvelle dimension cette saison à Tottenham. Il est devenu un titulaire indiscutable dans l'entrejeu des Spurs. Formé au Sporting Portugal, il fait partie de la catégorie des joueurs de l’ombre : il fait le travail de récupération invisible mais se révèle être indispensable. En grande forme, il a récemment inscrit son premier but en sélection contre l’Allemagne. 

Jason Denayer (22 ans, Belge)
Avec le capitaine Vincent Kompany qui enchaîne les blessures, Jason Denayer pourrait avoir sa chance à l’Euro. Confronté à la concurrence d'Alderweireld et Verthongen, Denayer a tout de même disputé quelques matchs références avec les Diables, notamment contre la France  (3-4).

Sous contrat pour cinq ans avec Manchester City, il a préféré être prêté à Galatasaray pour continuer son développement. Il n'empêche, le Belge s’est déjà frotté aux tout meilleurs… avec un résultat en demi-teinte. S’il a littéralement bougé Gareth Bale face aux Pays de Galles, il a mordu la poussière sur le dribble dévastateur de Cristiano Ronaldo. C’est le métier qui rentre...

 John Stones (21 ans, Angleterre) Il n’a que vingt-et-un ans et pourtant, Jose Mourinho était disposé à mettre cinquante millions d’euros sur lui l’été dernier. Si John Stones est toujours un défenseur d’Everton, c’est parce que son entraîneur Roberto Martinez a bloqué de manière non-négociable son départ vers Chelsea. Il impressionne par sa solidité et sa maturité. Il a même été décrit comme étant le "défenseur le plus excitant depuis Rio Ferdinand" par Glenn Hoddle, une légende de Tottenham.

Sa faculté à être joueur et à prendre des risques parfois inconsidérés pour relancer son équipe et s’imposer dans les duels l’ont rapidement démarqué de la masse des bons défenseurs : "D’ici deux ans, il pourra jouer n’importe où, comme au Real Madrid" explique un ancien recruteur d’Everton. Ça promet. 

 Raphaël Guerreiro (Portugal, 22 ans)
Performant au FC Lorient, Raphaël Guerreiro est en train de se faire une place avec l’équipe du Portugal. Son but à Old Trafford contre l’Argentine lors de sa deuxième sélection lui a d’ailleurs valu les félicitations du boss Cristiano Ronaldo. Depuis cette date, il est régulièrement appelé par son sélectionneur qui le titularise au poste d’arrière gauche. Rapide, fin techniquement et jamais avare d’efforts, il pourrait être l’une des belles révélations du prochain Euro.

À LIRE AUSSI >> Quand Raphaël Guerreiro a dit non au PSG


 

 Federico Bernardeschi (Italie, 22ans)
Il a certainement gagné sa place dans les 23 italiens en entrant en jeu contre l’Espagne, fin mars. Le joueur de la Fiorentina, qui fêtait sa première sélection, a parfaitement utilisé les trente minutes mises à sa disposition contre la Roja pour se montrer performant et plein de promesse. S’il n’a pas des statistiques mirobolantes, son instinct, ses qualités techniques et son volume de jeufont de lui un joueur au registre unique. Il peut être la bonne surprise côté italien, dans un milieu de terrain en mal de repères et d'automatismes. 

 Delle Alli (Angleterre, 19 ans)
Si on devait mettre une pièce sur un joueur, ce serait sur lui. Le Britannique réalise une superbe saison avec Tottenham. Observé par le PSG il y a quelques mois, le milieu de terrain offensif est muni d’une redoutable frappe de balle.

En plus de bien défendre et de se projeter, l'Anglais s'est fait une nouvelle passion : mettre des petits ponts en toutes circonstances. Il en a passé deux en deux minutes contre la Lituanie en qualifications. Un diamant à l’état brut qui pourrait joueur un rôle important au sein de l’équipe de Roy Hodgson à l’Euro.

 Ross Barkley (Angleterre, 21 ans)
A 21 ans seulement, le milieu de terrain d'Everton compte déjà 21 sélections avec le Three Lions. Très apprécié du sélectionneur Roy Hodgson, Barkley est un sérieux prétendant à une place de titulaire à l'Euro. Souvent comparé à la légende anglaise Paul Gascoigne, le Britannique a révélé qu'il se nourrissait énormément de vidéo du joueur phare de l'Angleterre, lors de l'Euro 1996 : "Il aimait avoir le ballon, dribbler, et marquer des buts incroyables. J'aime vraiment la même chose", déclare-t-il dans la presse. 

 Kingsley Coman (France, 19 ans)
C’est la révélation de ces derniers mois. Formé au PSG, propriété de la Juventus Turin et joueur du Bayern Munich, Kingsley Coman casse la baraque. Il a été révélé au grand public lors du huitième de finale retour de la Ligue des champions contre la Juve. Le Français est entré en cours de jeu et a littéralement dynamité la défense italienne en s’offrant une passe décisive et un but.

A LIRE AUSSI >> Coman a même été élu meilleur jeune joueur du monde !  

En Bleu, il a d’ailleurs inscrit sa première réalisation face à la Russie et a marqué de précieux points dans la course à l’Euro. En dépit de ses bonnes performances, il sera difficile pour lui d’être titularisé, Griezmann occupant déjà brillamment le côté droit de l'attaque. Didier Deschamps pourrait par contre en faire son joker de luxe. Un choix judicieux quand on connaît ses capacités à virevolter et à forcer la décision en fin de partie..

Marcus Rashford (Angleterre, 18 ans)
Il est l'une des plus belles histoires de la saison. Natif de Manchester, ce jeune attaquant de 18 ans a profité des blessures des joueurs offensifs de United pour faire son apparition dans le groupe professionnel. Titularisé pour la première fois un soir de Ligue Europa, l'avant-centre puissant s'est distingué en inscrivant un doublé. Quatre jours plus tard, face à Arsenal, il est reconduit devant... et inscrit un nouveau doublé. Très efficace, il a inscrit ses quatre premiers buts sous le maillot de United sur ses cinq premiers tirs. Il pourrait découvrir la joie d'une première sélection lors des matchs de préparation. Et avec lui on le sait, derrière, tout peut s'enchaîner très vite...

► Romelu Lukaku (Belge, 21 ans) 
Troisième meilleur buteur de Premier League avec 18 réalisations, Romelu Lukaku sera l’atout offensif numéro un des Diables rouges. A seulement vingt-deux ans, il compte déjà quarante-deux sélections pour neuf buts inscrits, soit seulement… trois de moins qu’Eden Hazard ! Puissant, rapide et excellent finisseur, il est parvenu à relayer sur le banc les deux pensionnaires de Liverpool, Christian Benteke et Divock Origi. Preuve de son potentiel hors norme, le PSG s’intéresse à lui de très près en cas de départ de Zlatan Ibrahimovic.

A LIRE AUSSI >> Romelu Lukaku, le PSG plutôt que Manchester United

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 12 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.