Euro 2016 : le joli cadeau fiscal de la France à l'UEFA

Football

POLEMIQUE - Selon Les Echos, l'UEFA, qui est chargée de l'organisation de l'Euro de football en France, va être exonérée d'impôt. Une information surprenante, à l'heure où l'Etat cherche à renflouer ses caisses.

La pression fiscale mais pas pour tout le monde. Tandis que les ménages français encaissent depuis plusieurs années des hausses répétées d'impôts, la France aurait accordé un joli cadeau au football européen qui n'en a pourtant pas besoin. En effet, à en croire Les Echos du jour, l'UEFA et les différentes entités chargées d'organiser l'Euro 2016 de football en France (du 10 juin au 10 juillet) seraient exonérées de tout impôt, hormis la TVA.

"Pour l'événement, une structure juridique ad hoc a été créée, baptisée 'Euro 2016 SAS', et détenue à 95% par l'UEFA et à 5% par la Fédération française de football", détaille le journal économique. Chargée de gérer "toute l'organisation de la compétition, à l'exception de la construction ou de la rénovation des stades et de la sécurité", cette structure bénéficierait donc d'une exonération fiscale.

Un avantage justifié par les retombées économiques de l'Euro en France

"Un engagement pris par la France dès le dépôt de son dossier de candidature pour l'organisation de cette compétition, en 2010. Cet avantage fiscal est justifié par les retombées économiques attendues de l'Euro pour l'économie française", expliquent encore Les Echos.

Et si cette somme est estimée à 900 millions d'euros, elle ne va sans doute pas suffire à faire taire les polémiques autour de ce cadeau fiscal accordé par la France à l'UEFA. Une organisation qui a tout de même encaissé près de 250 millions d'euros de bénéfices nets après le dernier Euro 2012 en Ukraine.

EN SAVOIR +
>> Platini renonce à la Fifa
>> Baisse d'impôts : qu'espérer pour les prochains mois ?
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter