Euro 2016 : le sélectionneur roumain veut "montrer que la Roumanie a le même niveau que la France"

Football
FOOTBALL – A la veille du match d’ouverture face à la France, le sélectionneur de la Roumanie, Anghel Iordanescu, se veut confiant, et admet qu’il a soigneusement préparé un plan de jeu à même de faire déjouer les Bleus.

Il y a douze ans Anghel Iordanescu avait échoué à qualifier la Roumanie pour l’Euro 2004. Ce jeudi, en se présentant sur l’estrade de la salle de conférence de presse du Stade de France, celui qui a revêtu le costume de sélectionneur de la "Tricolorii" affichait une assurance insolente, dans le contexte de la veille du match d’ouverture face au pays hôte de l’Euro 2016. Il faut dire que son équipe, en concédant seulement deux petits buts, présente la meilleure défense des éliminatoires. Surtout, le coach roumain a conscience qu’il n’a rien à perdre et tout à gagner, la pression pesant bien plus sur les Bleus que sur ses hommes. Alors il s’est logiquement, et malicieusement, chargé de l’accentuer, au moment de répondre aux interrogations des médias.

"Mes joueurs sont prêts et déterminés"

"Nous espérons pouvoir vous montrer que nous avons le même niveau que la France. Nous connaissons bien vos joueurs, et nous sommes optimismes. On compte vous laisser une bonne impression", a-t-il ainsi lancé, dans un sourire, aux journalistes français assis dans la salle. Lesquels lui ont ensuite demandé si les Bleus disposaient de la meilleure attaque du tournoi. "C’est difficile de comparer les capacités offensives de plusieurs équipes. L’Allemagne ou l’Angleterre ont aussi une belle attaque. Après, pour être honnête, la France a des joueurs meilleurs que les nôtres. Leur équipe... vaut plusieurs centaines de millions", s’est-il esclaffé.

À LIRE AUSSI >> Euro 2016 : Bacary Sagna a des liens privilégiés avec la Roumanie

S’attend-il à souffrir plus particulièrement durant le premier quart d’heure ? "Oui, nous nous attendons à une entame très offensive, et même très agressive, de la France. Mes joueurs vont subir une grosse pression en jouant dans un stade plein de supporters français. Mais je suis certain que mes joueurs sont prêts et déterminés à surmonter ces moments de domination intense que nous allons endurer. Nous allons suivre la ligne que nous nous sommes fixés, sur la base de nos analyses vidéo. Nous nous sommes préparés à un scénario. Et nous savons que la France a quelques lacunes dans secteur défensif." On dirait que ce match d’ouverture a commencé depuis un moment déjà...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter