Face à Manchester City, Barcelone peut-il tout perdre ?

Face à Manchester City, Barcelone peut-il tout perdre ?

DirectLCI
FOOTBALL - Encore en course sur trois tableaux et bien parti pour se qualifier, le FC Barcelone n'est pourtant pas serein au moment de recevoir Manchester City, en 8e de finale retour de Ligue des champions. Entre contestation des supporters et période sportive moins faste, le club catalan pourrait perdre beaucoup ces prochaines semaines.

L'analyse est de Samir Nasri. ''J'ai vu jouer Barcelone contre Valladolid, ils sont humains.'' Elémentaire, direz-vous ? Et bien pas forcément, tant l'institution catalane et son armée de manieurs de balle ont longtemps fait trembler l'Europe. Qu'une équipe arrive au Nou Camp dans l'espoir de ramener un résultat n'est pas une révolution et le Paris Saint-Germain, éliminé en quart de finale l'an passé (1-1 en Catalogne), en sait quelque chose. Mais se pointer dans l'antre du Barça avec la ferme ambition de remonter deux buts, ça, c'est carrément nouveau.

Mais au FCB, les choses changent. Les médias ibériques évoquent même une fin de cycle pour un club qui a cédé l'an passé en demi-finale de la compétition face au Bayern Munich, futur vainqueur. Battus trois fois lors de leurs six derniers matches de Championnat , les Blaugranas traînent à quatre points du Real Madrid, chez qui ils se rendront dans 10 jours pour un Clasico brûlant. Un passage difficile que n'enjolive pas la qualification en finale de Coupe d'Espagne (face… au Real).

Le bazar au sein de la direction, décevant sur le terrain

Joueurs en méforme, à l'instar d'un Neymar transparent en club depuis sa blessure à la cheville en janvier, rumeurs de départ de Lionel Messi qui espère à nouveau prolonger (donc augmenter son salaire), affaires judiciaires, mais aussi contestations de la direction par les supporters, qui réclament des élections : on a connu période plus facile à vivre. ''Mais ne nous enterrez pas encore'', a plaidé le défenseur central Javier Mascherano. ''Cette équipe a de l'amour-propre et sait jouer ce genre de matches, a renchéri Gerardo Martino, l'entraîneur catalan. Je ne prendrais pas le risque d'écarter le Barça.''

En d'autres temps, on aurait dit que Barcelone sera une nouvelle fois dans le Top 8 européen, statistiques à l'appui (97 % des équipes se sont qualifiées après avoir gagné 2-0 à l'extérieur à l'aller). Mais face à un Manchester City boosté par le retour de Kun Agüero devant et victorieux lors de ses trois déplacements cette saison en Ligue des champions (dont une fois à Munich, 3-2), les Catalans passeraient presque pour des outsiders. ''Nous avons notre destin entre nos mains et c'est une bonne chose, positivait Vincent Kompany, le défenseur mancunien. Le message à faire passer à tout le monde est que nous devons y croire.'' Surtout face à ce Barça-là.

Plus d'articles

Sur le même sujet