FC Barcelone : Coldplay, reggae, cumbia... Lionel Messi, ce mélomane

FC Barcelone : Coldplay, reggae, cumbia... Lionel Messi, ce mélomane

Football
DirectLCI
FOOTBALL – On ne sait pas grand-chose des hobbys qui animent Lionel Messi, en dehors d'un terrain de football. Privé de Ligue des champions, l'Argentin a révélé à son coéquipier José Manuel Pinto qu'il aimait oublier les tracas footballistiques en écoutant de la musique. Guitariste amateur, il se révèle être un grand fan de Coldplay. Mais pas seulement...

"La musique console ceux qui pleurent" disait le compositeur espagnol Pablo Casals. Eliminé de la Ligue des champions, battu par le Real Madrid en Coupe du Roi , privé de Ballon d'or au bénéfice de Cristiano Ronaldo , Lionel Messi a confié qu'il prenait ces conseils à la lettre pour rendre ses moments un peu moins pénibles : "J'aime jouer de la guitare parce que ça me détend et permet de me sortir les tracas de la tête", a avoué la Pulga à son coéquipier du FC Barcelone, José Manuel Pinto, interrogé dans le cadre du projet caritatif du gardien espanol #VeAPorTusSueños .

Messi, amateur de reggae argentin ?

Au cours de cette interview, on en apprend un peu plus sur les goûts musicaux de l'Argentin, souvent secret et dont on dit qu'il passe ses journées à jouer à la console. A commencer par la Cumbia argentine, un genre musical latino-américain, mais également du reggae argentin (?!), notamment Los Cafres (et le morceau Hijo).

Surtout, Lionel Messi tient sa "Madeleine de Proust musicale"  avec le groupe britannique Coldplay , "dont les chansons me rappellent l'année où on a tout gagné (2009). Même aujourd'hui, quand je les réécoute cela me refait vivre tous ses bons moments". Autant dire qu'en ces temps de vaches maigres (même si le Barça est revenu à quatre points de l'Atlético Madrid dimanche après avoir battu l'Athletic Bilbao), Coldplay doit tourner en boucle chez les Messi.

Los Cafres, du reggae argentin, le groupe préféré de Lionel Messi

 Un peu de Cumbia argentine :

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter