FC Nantes-PSG (1-4) : la mercedes du patron du PSG prise à partie à la Beaujoire... par erreur

FC Nantes-PSG (1-4) : la mercedes du patron du PSG prise à partie à la Beaujoire... par erreur

LIGUE 1 – Samedi soir, après la nette victoire de son équipe à La Beaujoire, le président du PSG a vécu une péripétie dont il se serait bien passé. Alors qu'il quittait l'enceinte des Canaris, plusieurs supporters nantais ont lancé des cailloux et mis des coups de pieds sur son véhicule... mais pas pour les raisons que vous pensez.

C'est raté pour Nasser Al-Khelaifi qui, dans sa Mercedes blindée, voulait quitter la Beaujoire incognito, samedi soir après que son équipe en avait collé 4 aux Canaris locaux. Alors qu'il filait prendre l'avion à l'aéroport, le président du PSG s'est retrouvé au beau milieu d'une vingtaine de supporters en colère qui lui barrait la route. Selon Le Parisien, qui a relaté cet épisode en premier, ces individus, présentés comme des membres des Brigades Loire, "ont tapé et lancé des objets sur la voiture".

La Brigade Loire se défend

"En se frayant un passage dans la foule des supporters, elle a essuyé des jets de cailloux et des coups de pieds de supporters", précise Ouest France , citant l'entourage du FC Nantes. Pourquoi tant de haine ? Peut-être parce que les Parisiens ont infligé samedi soir leur 4e défaite d'affilée aux Canaris, serait-on tenté de penser. Eh bien pas du tout : "Selon les premiers éléments, ces [ultras] ont cru qu'il s'agissait du véhicule de... Waldemar Kita, le président du FC Nantes !", conclut Le Parisien .

Dimanche, le club nantais a présenté ses excuses au président du PSG mais a fait savoir,  via un communiqué , qu'il regrettait "la stigmatisation à l'encontre des Brigades Loire, en l'absence de témoignages et preuves, formelles, incriminant l'une des associations du club". Le groupe par la voix de leur porte-parole interrogé par 20 Minutes , assure qu'il ne s'agissait pas de membres de la Brigade Loire, "occupés à ranger le matériel". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Télétravail : Élisabeth Borne annonce un objectif de "5000 contrôles par mois" dans les entreprises

EN DIRECT - Variants : le Dr Anthony Fauci "quasiment certain" qu'Omicron n'est pas plus grave que Delta

VIDÉO - Fermeture des discothèques : le monde de la nuit entre colère et incompréhension

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.