"J'ai eu beaucoup de chance" : après son infarctus, Casillas sort de l'hôpital sans savoir s'il pourra rejouer un jour

Football
DirectLCI
CONVALESCENCE - Hospitalisé et opéré mercredi dernier à la suite de son infarctus, Iker Casillas a quitté l'hôpital ce lundi. Le gardien du FC Porto, champion du monde 2010 avec l'Espagne, a tenu une courte conférence de presse lors de laquelle il a évoqué son avenir.

Iker Casillas va (beaucoup) mieux. Le gardien espagnol du FC Porto a quitté ce lundi l'hôpital portugais où il avait été admis mercredi 1 mai pour un infarctus survenu à l'entraînement et a reconnu que son avenir était incertain. "Je suis un peu ému mais je vais bien (...) J'ai eu beaucoup de chance", a-t-il déclaré aux médias qui l'attendaient devant l'hôpital privé de Porto où il a été soigné. 


"Je dois me reposer pendant deux semaines ou peut-être deux mois, je ne sais pas. En vérité, cela m'est égal. L'important, c'est d'être ici. (...) Je ne sais pas comment sera l'avenir", a souligné au micro l'ancien joueur du Real Madrid et ex-capitaine de l'équipe d'Espagne, vêtu d'une chemise blanche et accompagné de son épouse, la journaliste Sara Carbonero.

En vidéo

L'infarctus et ses facteurs de risques

Les médias portugais ont rapporté que le footballeur, qui va bientôt fêter ses 38 ans, s'était rendu par ses propres moyens à l'hôpital privé CUF à Porto, où les médecins se sont rendu compte qu'il était en train de faire un infarctus. Il a été opéré en urgence afin de lui poser un cathéter. Cette intervention cardiaque a mis un terme anticipé à sa saison, alors que le FC Porto est deuxième de Liga NOS derrière Benfica à deux journées de la fin et doit également disputer la finale de la Coupe du Portugal, le 25 mai, face au Sporting.


Sportif de haut niveau ayant dépassé en 2018 les 1000 matches en pro, l'emblématique gardien, figure du sport espagnol depuis le triplé historique Euro-Mondial-Euro réussi par la Roja entre 2008 et 2012, a récemment prolongé son contrat avec Porto jusqu'en 2020 avec une année supplémentaire en option. Il a aussi déclaré dans une interview que le club portugais lui avait fait part de sa volonté de le garder jusqu'à ses 40 ans. Mais le reverra-t-on, un jour, sur un terrain de foot ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter