FC Séville - Lyon : que s'est-il passé entre les supporters de l'OL et la police espagnole ?

FC Séville - Lyon : que s'est-il passé entre les supporters de l'OL et la police espagnole ?

LIGUE DES CHAMPIONS - En marge de la défaite concédée à Séville (1-0), des échauffourées ont opposé des supporters lyonnais à la police espagnole peu avant la rencontre mardi et jusqu'à tard dans la nuit.

C'est l'incompréhension. Pour des raisons encore floues, et pendant que ces derniers se dirigeaient au stade Sanchez-Pizjuan, la police a chargé quelques 300 supporters de l’OL. 25  ont été blessés, dont deux  hospitalisés. La police a dû procéder  à quatre interpellations. Plus tôt dans la soirée de mauvais gestes et chants provocateurs ont été échangés  entre supporters lyonnais et sévillans mais aucun débordement n’a eu lieu. C’est à ce moment-là que la police espagnole a soudainement chargé  à coup de matraque un cortège gones mêlés à des supporters lambda.

Des peines allant de trois mois à deux ans de prison pour des supporters de l'OL

Il y a eu pas mal de blessés légers et deux qui l'ont été plus sérieusement. "Tout au long du chemin, les coups se sont multipliés jusqu’à notre arrivée au stade. L’un a eu la clavicule cassée et l’autre, le crâne ouvert avec suspicion de traumatisme crânien", dixit un responsable du kop virage nord, interrogé par L'Equipe. Précédement sur Twitter, Jean-Michel Aulas, le président du club, avait dénoncé "une agression incompréhensible" et des"images ignobles".  Les dirigeants lyonnais ont fait constater l’ampleur de ces échauffourées auprès d’un délégué UEFA. L’ensemble des supporters a pu rentrer à Lyon, sauf les quatre gardés à vue, qui ont été jugés en comparution immédiate dans l'après-midi de mercredi. Trois d'entre eux ont écopé de quatre mois de prison avec sursis, de deux ans pour le dernier. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Variant Omicron : l'Afrique du Sud devrait rapidement passer les 10.000 contaminations quotidiennes

    Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

    VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

    VIDÉO - Manche : quand les Anglais assistent, consternés, à l'arrivée de centaines de migrants sur leurs côtes

    Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.