FFF : pourquoi l'ex-directeur sportif du PSG s'est assis sur plus de 8 millions d'euros

FFF : pourquoi l'ex-directeur sportif du PSG s'est assis sur plus de 8 millions d'euros

ACCORD – Leonardo et Noël Le Graët étaient présents en conférence de presse ce jeudi afin d'annoncer la fin de leur contentieux. Alors que l'ancien directeur sportif du PSG réclamait plus de 8 millions d'euros, il versera finalement, en accord avec la FFF, 20 000 euros aux Restos du Cœur.

Clap de fin. Après des mois et des mois de procédures judiciaires dans le cadre de la suspension de Leonardo, la FFF, représentée par son président Noël Le Graët, et l'ancien dirigeant du PSG étaient réunis au siège de l'instance française du football afin d'annoncer la fin de leur contentieux et l'accord trouvé entre les deux parties. Alors que le Brésilien avait réclamé 8,5 millions d'euros au titre de différents préjudices selon L'Equipe, la FFF versera finalement 20 000 euros aux Restos du Coeur pour solde de tout compte.

Des chiffes très éloignés des prétendus millions attendus par Leonardo. Comment expliquer un tel différentiel ? Noël Le Graët a livré sa version des faits en conférence de presse. "On pourrait continuer d'aller au tribunal, mais il y a trois semaines on a décidé de se rencontrer. On devait arrêter cette affaire et donc on s'est assis dans un bureau il y a trois semaines. Il n'y a aucun autre accord. L'image du jeu est plus forte", a précisé le président de la FFF.

"Je n'ai pas parlé avec Aulas. Lyon ne m'a pas contacté"

Leonardo s'est également attaché à prouver "sa bonne foi" dans cette affaire et a mis en avant l'aspect juridique de ce dossier afin de justifier l'importante indemnité réclamée. "Je suis très attaché à la France, donc ça n'a pas été facile à vivre. J'ai toujours voulu cette issue. Quand j'ai demandé l'indemnisation, c'était purement juridique, mais quand on s'est vu, c'était mieux de finir ainsi. Je suis content qu'on reconnaisse ma bonne foi", a déclaré l'ancien directeur sportif du Paris Saint-Germain.

A LIRE AUSSI >> Leonardo s'offre une conférence de presse au siège de la FFF

Suspecté d'avoir accéléré la procédure de ce dossier dans le but de pouvoir reprendre du service dans un club de Ligue 1, son nom a notamment été cité du côté de l'OL, Leonardo a tenu à préciser que "cette décision est liée au passé, pas au futur". Et il en a profité pour éteindre justement la rumeur l'envoyant sur le banc de l'Olympique Lyonnais. "Je n'ai pas parlé avec Aulas. Lyon ne m'a pas contacté. Je suis désormais un homme de projet", a-t-il rappelé. Mais Leonardo a prouvé par le passé que lorsqu'il annonçait blanc, il fallait voir noir... Méfiance.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : deux morts, une personne toujours portée disparue

EN DIRECT - "Je crois profondément que les Français vont pouvoir passer des fêtes de Noël sereines", affirme Macron

Si je ne fais pas ma 3e dose à temps, faut-il que je me refasse intégralement vacciné ? Le 20H vous répond

VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'émotion des parents de l'adolescente électrocutée dans son bain par son téléphone

"Koh-Lanta" : ce sont Ugo, Claude et Laurent qui s’affronteront sur les poteaux en finale

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.