FIFAgate : qui est Michael Garcia, le procureur qui a épinglé l'attribution des Mondiaux de foot à la Russie et au Qatar ?

FIFAgate : qui est Michael Garcia, le procureur qui a épinglé l'attribution des Mondiaux de foot à la Russie et au Qatar ?

PORTRAIT - Le journal allemand Bild a eu accès lundi au rapport complet de l’ancien procureur américain Michael Garcia, engagé en 2012 par la Fifa pour enquêter sur les conditions d'attribution des Coupes du monde 2018 à la Russie et 2022 au Qatar. En désaccord avec l'instance de football, il avait démissionné fin 2014. Dans les prochains jours, son rapport va être rendu public.

Lundi soir, le quotidien allemand Bild a révélé que deux millions de dollars auraient été versés par le Qatar à la fille d’un membre de la Fifa avant l’attribution du Mondial 2022 au Qatar. De nouvelles accusations de corruption qui devraient à nouveau faire trembler la planète football et la puissante FIFA. A l'origine du scandale qui avait éclaté en 2014, Michael Garcia, un "superflic" américain chargé de faire la lumière sur les attributions des Mondiaux à la Russie et au Qatar.

Lire aussi

Un homme indépendant

Avant le "Qatargate", Michael Garcia ne connaissait pas grand chose du football. Si ce n'est qu'il avait travaillé dans le dossier "ISL" (International Sport and Leisure), une société de marketing qui gérait les droits médias de la FIFA avant de faire faillite en 2001.

En 2014, après deux ans d'investigations en tant qu'enquêteur de la commission éthique de la Fifa, Michael Garcia remet ses conclusions en se défendant de tout "rapport direct" avec l'ancien président suisse de la FIFA Joseph Sepp Blatter. L’enquêteur américain a pu interroger des témoins pour collecter de nombreuses preuves mettant en lumière des irrégularités dans les décisions de la Fifa. Michel Platini, Franz Beckenbauer et d'autres grands noms du ballon rond seront interrogés par l'homme de 56 ans. Ses travaux, financés par la Fifa, entraîneront logiquement la démission du président de la Fifa Joseph Sepp Blatter en 2015, après la révélation de plusieurs scandales de corruption.

Lire aussi

Avant la FIFA, la lutte contre le terrorisme

Secrétaire adjoint à l’immigration et aux douanes dans l'administration Bush, Michael Garcia a également exercé dans la lutte contre le terrorisme en tant que procureur aux Étas-Unis avant d'atterrir à la FIFA en 2012. C'est Interpol qui recommande la candidature de l'Américain à la direction de la FIFA.

Michael Garcia entame une tournée mondiale en octobre 2013 où il rencontre ainsi les représentants de l’ensemble des pays candidats pour les Mondiaux 2018 et 2022 (Qatar, Etats-Unis, Japon, Corée du Sud, Australie, Russie, Angleterre, Espagne-Portugal, Belgique-Pays-Bas). Après deux ans d'investigations, il remet son rapport de plusieurs milliers de pages à la Fifa, mais cette dernière "enterre" l'enquête en ne publiant qu'une synthèse du rapport où la Fifa n'est jamais réellement mise en cause.

En vidéo

Scandale à la Fifa : retour sur les affaires qui secouent la maison du foot international

Rupture en décembre 2014 avec la Fifa

Michael Garcia démissionnera le 17 décembre 2014, estimant que la synthèse du rapport d'enquête ne reflétait pas son travail d'investigation : "Je ne suis pas d'accord avec la décision de la Commission de recours de la FIFA", explique-t-il après la publication de la synthèse de son rapport. Cette semaine, le quotidien allemand Bild, qui affirme être en possession du fameux rapport, devrait donc publier les preuves de Michael Garcia concernant les suspicions de corruption autour de l'attribution des Mondiaux 2018 et 2022. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.