Fin du hors-jeu, des tirs au but, arrivée des exclusions temporaires... le foot va-t-il faire sa révolution ?

Football

RÉFLEXIONS - Nommé responsable du développement technique de la Fifa, Marco van Basten vient de dévoiler quelques pistes d'évolution des règles du jeu. Et l'ancien triple Ballon d'or n'a visiblement pas peur de tout proposer et de tout oser...

Ce serait un véritable big bang. Si le football a mis plusieurs décennies à envisager la mise en place de l'arbitrage vidéo, les penseurs de la discipline sont visiblement beaucoup plus pressés à en faire évoluer d’autres règles. Et pas des moindres, car à lire l'entretien qu'a accordé Marco van Basten au magazine allemand Sport Bild, des piliers du board tels que le hors-jeu, la prolongation, les tirs au but, le système de carton jaune et rouge seraient en sursis. 

Car d'après l'ancien buteur néerlandais (52 ans), désormais responsable du développement technique de la Fifa, "pour rendre le jeu plus dynamique et plus intéressant", c'est une véritable révolution du foot qui est envisagée.

Des inspirations venues du hockey, du basket ou du rugby

Ainsi, le Ballon d'or 1988, 1989 et 1992 envisage notamment de supprimer le hors-jeu. "Le football ressemble de plus en plus au handball, avec des équipes qui installent une muraille devant leur surface de réparation, regrette Van Basten. Sans la règle du hors-jeu, il y aurait plus de possibilités pour les attaquants et plus de buts. Dans le hockey sur gazon, le hors-jeu a été aboli et ça n'a pas posé de problème". Autre changement de taille avancé par l'auteur de la mythique volée en finale de l'Euro 1988, la fin de la prolongation et des tirs au but qui en découlent. Le tout étant remplacé par une séance de face-à-face avec le gardien (comme au hockey sur glace). "Chaque équipe aurait cinq essais, explique-t-il. L'arbitre siffle, le joueur s'élance des 25 mètres et a huit secondes pour tenter de marquer".

Guardiola m'a demandé 'pourquoi n'a-t-on pas le droit de faire six changements ?'"- Marco van Basten

Dernière évolution possible, toujours conséquente, Van Basten est aussi en faveur du remplacement du carton jaune par une exclusion temporaire "de cinq ou dix minutes", ce qui favoriserait les attaques adverses et rendrait une nouvelle fois le jeu plus spectaculaire, selon lui. "Nous réfléchissons aussi à autoriser plus de trois changements pendant les matches, détaille encore le Néerlandais. Le mois dernier, j'ai rencontré Pep Guardiola (l'entraîneur de Manchester City, ndlr) et il m'a demandé 'pourquoi n'a-t-on pas le droit de faire six changements ?'". Comme au basket, il y aura un nombre maximum de fautes autorisées par joueur avec exclusion, cette fois-ci définitive. Et au cas où toutes ces nouvelles règles poseraient problème, seul le capitaine de l'équipe serait habilité à parler à l'arbitre, comme cela se fait dans le rugby. Marco van Basten a vraiment tout prévu.

En vidéo

Téléfoot, l’After - Le Buzz : Le premier joueur expulsé par l’arbitrage vidéo

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter