Finale de la Coupe de France, Philippe Katerine, clapping, accueil des joueurs en pleine nuit : la folie s'empare des Herbiers

Football
DirectLCI
PETIT POUCET - Pensionnaire de National, le club des Herbiers s'est qualifié mardi pour la finale de la Coupe de France en battant Chambly (2-0) à Nantes. Immédiatement, une folie douce s'est propagée dans la cité vendéenne... jusqu'au bout de la nuit.

Un club de National en finale de la Coupe de France. Avant même la première demi-finale, disputée mardi soir à La Beaujoire de Nantes, cet événement rarissime était programmé. En effet, deux clubs de la troisième division française s'affrontaient pour décrocher le premier billet pour le Stade de France et la finale du 8 mai. Et c'est finalement les Vendées des Herbiers qui sont allés au bout de leur rêve en s'imposant 2-0 contre le club de l'Oise.

Dès le coup de sifflet final, les supporters du VHF ainsi que les joueurs, le staff et l'ensemble des dirigeants sont entrés dans une autre dimension. Une dimension où la folie, la ferveur et la joie sont reines. Après les traditionnelles embrassades et autres courses dans tous les sens sur la pelouse nantaise, joueurs et spectateurs ont partagé un magnifique clapping avec le public.

Alors que les caméras d'Eurosport ont capté dans les tribunes en fin de match le grand sourire du chanteur Philippe Katerine, supporter des Herbiers et auteur avant la rencontre d'une chanson en l'honneur du club vendéen, nul doute que les Rouges ont repris en chœur dans les vestiaires le désormais fameux air de "85 Rouge et Noir".

Venus par milliers à Nantes, située à 75km et une heure de route des Herbiers (19 000 habitants), les supporters vendéens ont ensuite pris la route du retour. Une route très encombrée et agrémentée de quelques bouchons. Mais toujours dans la bonne humeur.

Au milieu de la nuit, vers 2h30, il était alors temps d'accueillir les héros, de retour en bus au stade Massabielle. Pour un nouveau moment d'extase et de fête pour des centaines de supporters.

Les Herbiers sont le cinquième club amateur à atteindre la finale de la Coupe de France depuis 1996 après Nîmes (National, 1996), Calais (CFA, 2000), Amiens (National, 2001) et l'US Quevilly (National, 2012). Aucun n'a remporté le trophée à l'issue de la finale. Un exploit aujourd'hui à portée des joueurs du VHF.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter