Finale de la Coupe de la Ligue : Monaco, le dernier grand match d'Unai Emery au PSG ?

Football
DirectLCI
BAROUD D'HONNEUR - Le Paris Saint-Germain et l'AS Monaco s'affrontent ce soir en finale de la Coupe de la Ligue. Pour les Monégasques, l'occasion est belle de prendre leur revanche de l'an dernier. Du côté parisien, cela devrait être dernier match de prestige du coach d'Unai Emery, annoncé partant en fin de saison.

Avec 17 points d’avance sur leur dauphin monégasque en Ligue 1 à sept journées du terme, les Parisiens semblent destinés au titre de champion. En Coupe de France, les Cavani & Co affronteront Caen en demi-finale avant une possible finale aux allures de "David Vs Goliath" contre Les Herbiers ou Chambly, qui se défieront dans l’autre affiche du dernier carré.


De fait, cette finale de Coupe de la Ligue (disputée ce soir à Bordeaux) face aux Monégasques revêt une saveur particulière. Il s’agit sans doute du dernier grand match à enjeu de la carrière au Paris Saint-Germain d’Unai Emery, dont le sort semble scellé après le revers en huitième de finale de Ligue des champions face au Real Madrid.

La suprématie nationale en jeu ?

Plus qu'un nouveau trophée dans la besace, il s'agit surtout pour le PSG d'asseoir sa suprématie sur la scène nationale en privant les hommes de Leonardo Jardim du seul trophée qu'ils sont en capacité de soulever. Tout en gommant au passage l'humiliation subie l'an dernier, quand les joueurs de l'ASM avaient brillamment ravi le titre de champion de France aux Parisiens. 


Toutes compétitions confondues, la troupe d'Unai Emery reste sur quatre succès de rang face à l'AS Monaco, dont deux cette saison. Dès l'entame de cet exercice, lors du Trophée des champions à Tanger, le club de la capitale avait ainsi pris le dessus sur son homologue azuréen sur le score de 2-1, grâce à Dani Alves et Adrien Rabiot. Lors de la quatorzième journée de Ligue 1, en novembre dernier, l'ogre parisien avait également imposé sa loi à Louis-II en glanant un succès net et sans bavure sur le même score, grâce à des réalisations d'Edinson Cavani et Neymar.

Le PSG sans Neymar et Thiago Motta

Privé de Neymar, absent de longue durée sur blessure, et de Thiago Motta, suspendu, le PSG pourra en revanche compter sur la quasi totalité de son effectif et sur son buteur fétiche, Edinson Cavani. L'Uruguayen aura certainement à cœur de marquer la rencontre de son empreinte, lui qui a inscrit trois doublés lors des quatre finales disputées dans cette compétition. Du jamais vu en France.


Du côté monégasque, Jardim devra se passer des services du précieux Keita Baldé, resté aux soins après "une alerte musculaire de la cuisse gauche". L'entraîneur portugais pourra néanmoins s'appuyer sur son buteur Falcao mais aussi sur son métronome Thomas Lemar, en grande forme en ce moment et de retour de sélection avec l'équipe de France.

Un goût de revanche pour Monaco

Cette finale aura aussi un goût de revanche pour la formation du Rocher. En mémoire, la finale perdue l'an dernier face à ce même Paris Saint-Germain (4-1), à quelques détails près. Si son ancien poulain Layvin Kurzawa était déjà dans les rangs parisiens, le prodige Kylian Mbappé, aujourd'hui membre de la "MCN" du côté du Parc des Princes, faisait alors partie de l'équipe championne de France 2016-2017. Il n'avait néanmoins pas pesé lourd dans la rencontre, étant littéralement muselé par Thiago Silva. Nul doute que Leonardo Jardim espère la même prestation de la part du natif de Bondy samedi.

PSG-Monaco, à suivre en direct sur notre site à partir de 21H

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter